Rencontre à l’île de la Réunion avec l’association Rive Océan Indien


Lorsque nous avons entrepris les démarches de mise en relation avec les associations locales de l’île de la Réunion, Rive Océan Indien fut l’une des premières à nous répondre, représenté par son (ancien) chargé de coopération régionale Jacques Rollin.
Quelle fut notre surprise quand Jacques nous appris qu’il était actuellement à …Poitiers ! Le monde est vraiment petit !

Ce fut donc une magnifique occasion de nous rencontrer avant notre départ à La Réunion afin de faire le point sur cette association qu’il porte  à bout de bras avec l’aide de la Presidente en poste depuis 2003 :  le Dr Catherine Gaud chef du service d’immunologie au CHR Félix Guyon de Saint Denis.

Rive OI est une association qui s’occupe exclusivement de la coopération régionale en matière de lutte contre le VIH/SIDA dans la zone de l’océan Indien (Maurice, Reunion, Madagascar, Rodrigues, Mayottes, Comores, Seychelles).

Rencontre à l’île de la Réunion avec l'association Rive Océan Indien

L’association développe une double action : l’accueil et la prise en charge à La Réunion des personnes séropositives en péril vital afin de les sauver, et le renforcement de la capacité de prise en charge des îles voisines. L’objectif est de rendre chaque pays de la zone Ocean Indien performant et autonome en matière d’accueil des personnes séropositives afin de permettre aux patients d’être bien soigné dans leur pays d’origine. D’autres actions annexes mais non moins importante incombe à RIVE OI :

– la co-organisation du colloque VIH/Océan Indien

– la réhabilitation de services hospitaliers à Madagascar

– la lutte contre la précarité à Madagascar (projet MIROIR)

Et bien d’autres actions dont nous ne manqueront pas de vous reparler un peu plus tard .

Cette rencontre  nous a donc permis de lancer véritablement le projet Care Conception Through the World en proposant à Jacques une interview dans un bar assez tranquille de Poitiers.

Rencontre à l’île de la Réunion avec l'association Rive Océan Indien
Et pour une 1ere ce fut une sacré claque que nous prenions tous les 2 ! A peine installés à table et nos consos commandées, Jacques s’est lancé avec passion dans la narration de  l’histoire de Rive OI. Dés les premiers mots échangés avec lui, nous avons été absorbé par son récit, par son histoire de vie et de l’association dont il s’est occupé une partie de sa vie.

S’en est suivi un entretien passionnant, Jacques transpire de bonté et de passion. Il nous a raconté comment l’association a accompagné les personnes vivant avec le VIH/SIDA  dans les années 2000 à la Reunion avec l’arrivé de la Tritherapie, les rehabilitations hospitalières à Madagascar, des idées recues qui habitent encore certains soignants, de sa collaboration avec le Dr Willy Rosenbaum. Nous ne pouvions que l’écouter, nous en avions oublié la prise de notes et les séquences vidéos tant son historique  était prenant.

C’est aussi la difficulté de ce projet… Nous allons rencontrer des gens étonnants par leur parcours de vie. A l’avenir il va falloir faire attention à garder notre vigilance face aux séquences vidéos et aux photos que nous souhaitons réaliser (ou investir dans un bon trepied et une bonne telecommande !). Pour exemple : de cette interview ne ressort que 4 photos (mais 55 mn de prise de son, ouf !).

Heureusement nous aurons l’occasion de revoir Jacques, nous nous sommes donné RDV aprés notre séjour pour lui livrer notre ressentie.

On vous présente donc un bout de cette interview, une sorte de teasing qui,  nous  esperons, vous tiendra en haleine et vous donnera, qui sait, deja l’envie d’en savoir un peu plus de cette association qui réalise des actions concretes et primordiales pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Pour la suite RDV au mois de Février !

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.