Beaucoup d’amoureux de la van-life rêvent de pouvoir un jour explorer les États-Unis de long en large à bord de leur maison roulante. Effectivement, le pays est immense, cela nécessiterait des années de voyage pour le visiter intégralement et il peut représenter une bonne porte d’entrée sur l’ensemble du continent américain. Cependant, amener son véhicule aménagé aux États-Unis n’est pas toujours très simple.

 Comment amener son véhicule aménagé aux États-Unis ?

Le choix du transport

Pour transporter votre van ou votre camping-car jusqu’aux États-Unis, vous aurez plusieurs choix à votre disposition. Il est possible, par exemple, de prendre un bateau de croisière pour traverser l’Atlantique et d’y monter avec son van. Cependant, c’est une solution lente (jusqu’à une semaine de mer parfois) et très coûteuse (plusieurs milliers d’euros).

 

L’idéal, c’est alors sans doute de placer son van sur un bateau cargo qui vous l’apportera de l’autre côté du monde pendant que vous prendrez un avion pour atteindre les États-Unis en quelques heures. Choisissez bien le port de départ et d’arrivée pour économiser de l’argent. N’oubliez pas pour autant de remplir un formulaire esta officiel pour être en règle sur le territoire américain.

Les règles à respecter pour amener son véhicule aux États-Unis

Si trouver un transport pour son van est assez facile, cela ne règle pas tous les problèmes pour autant. Effectivement, pour avoir le droit de rouler aux États-Unis, une voiture ou un van doivent respecter un grand nombre de règles de sécurité et de normes antipollution. Résultat, beaucoup de véhicules européens ne sont tout simplement pas admis sur le territoire.

 

L’idéal, c’est donc de connaître le plus précisément possible les caractéristiques de votre véhicule et de contacter un expert en exportation vers les États-Unis. Il saura alors vous indiquer les modifications à effectuer et les papiers à remplir. Si votre véhicule est un diesel, sachez que vos chances de pouvoir l’amener aux États-Unis sont compromises.

Louer ou acheter son véhicule sur place

Face aux démarches parfois très compliquées pour emporter son véhicule aménagé avec soi aux États-Unis, il est normal de se demander s’il ne serait pas préférable de simplement acheter ou louer un véhicule sur place. Les camping-cars et les vans aménagés sont très répandus là-bas et il est facile de les trouver en location. Néanmoins, cela peut coûter cher.

 

En revanche, le prix de l’automobile est plus bas aux États-Unis qu’en France et les véhicules sont souvent plus confortables. Si vous avez prévu de passer trois mois sur place, acheter son véhicule et le revendre en partant peut permettre de diminuer de beaucoup le coût global. Effectivement, vous paierez moins cher qu’en location et vous économiserez les frais de cargo.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.