Conseils et astuces pour vos photos à l’île de la Reunion


Piton Maïdo piton des neiges

Pour mon voyage à l’île de la Reunion, j’ai embarqué avec moi mon bon vieux reflex : un Canon 5D Mark II. Dans ma besace, j’ai pris mon 24-70 F2.8 et mon fish-eyes Zenitar. Pour compléter et pouvoir faire des photos et vidéos sous l’eau, j’ai acheté une GoPro Hero 3 Black Édition d’occasion juste avant de partir.

Le soleil tape dur à l’ile de la Reunion, très dure. Lors de vos prises de vues, il va falloir préserver efficacement votre appareil et ses batteries des effets néfastes du soleil et de la chaleur. De plus, j’utilise aussi mon reflex pour tourner quelques scènes vidéo comme lors de mon réveillon du 31 Décembre sur la plage de l’Ermitage, ce qui n’arrange pas vraiment la température interne du boitier.

Conseils et astuces pour vos photos à l’île de la Reunion

– Mes conseils concernant la chaleur et le soleil, mais aussi pour les chocs, c’est d’avoir impérativement un sac ou une housse fourre tout pour votre appareil et vos accessoires. Logique, me direz-vous, mais je suis encore surpris de constater qu’il y a encore des personnes qui trimballe leur reflex dans leur sac à main.

Sac phot Ile de la Reunion Dakine

– Lors de l’enregistrement de votre vol, ne vous amusez pas à envoyer votre reflex, camescope, ou autre appareil électronique en soute, au pire vous risquez de vous le faire voler et au mieux vous risquez de le retrouver en mille morceaux. Prenez donc votre équipement toujours avec vous ! Surtout si vous êtes comme moi et que votre sac photo est rempli à craquer d’accessoires (câble de transfert USB, disque dur, ordinateur portable, objectif, Lenspen…). Tout de même, pas d’inquiétudes à avoir, vous pourrez tout prendre à bord, bien évidemment vous devrez vider votre sac photo entièrement une fois arrivé au portique de la sureté de l’aéroport, mais pas de problème pour accéder avec tout votre barda à l’intérieur de l’avion. Les seuls accessoires que j’ai préféré mettre dans ma valise en soute, c’est le manche télescopique de ma GoPro et le trépied (qui pourraient être confisqué par la sureté de l’aéroport, car je pense qu’il pourrait faire partie des objets dangereux).

Ile de la Reunion (1 sur 1)

– Une fois arrivé sur place, le conseil photo le plus important que je puisse vous donner en cas de forte chaleur, c’est de ne jamais laisser votre appareil photo dans votre voiture ! Voire même de limiter son utilisation. En effet, j’ai pu constater que la température interne du boitier exposée au soleil peut monter très vite.
De plus en sortant d’une balade et en rentrant dans mon véhicule, j’ai pu constater que la température à l’intérieur de l’habitacle pouvait avoisiner les 40° ! Alors, de grâce, prenez tout le temps avec vous votre appareil et ne le laissez jamais votre reflex dans le coffre.

Conseils et astuces pour vos photos à l'île de la Reunion

– Qui n’a jamais était tenté de prendre son reflex à la plage ? Ma foi, c’est une idée assez bonne, vous y ferez certainement des photos magnifiques. Sachez tout de même que le sable est le pire ennemi de votre reflex. Les grains peuvent s’insérer dans les bagues de votre objectif ou pire dans votre boitier. Limité aussi le changement d’objectif en plein vent sur la plage, c’est l’endroit idéal pour qu’une poussière vienne se poser sur le capteur. Alors, soyez très prudent quant à l’utilisation de votre appareil photo à la plage.

– Le sable peut aussi se révéler être un ennemi diabolique pour vos objectifs, c’est à ce moment que je sors mon filtre polarisant qui est idéal pour éliminer les reflets sur les plans d’eau, mais aussi protéger mon objectif du risque de rayure.

Attention aux sables…Et au sel…

Pour ma part, il est plutôt rare que je prenne avec moi mon reflex à la plage. Si c’est le cas,  je l’utilise impérativement avant de me baigner, je réalise des clichés très vite et je le range dans son sac pour ne plus y toucher. Cela pour plusieurs raisons : pour le préserver du sable, mais aussi du sel marin, en effet il n’y a rien de pire la corrosion du matériel. Une fois mes clichés terminés,  j’enroule mon sac autour d’une serviette (blanche de préférence) et il va rester à l’ombre sous un parasol (et toujours sous surveillance). Je radote, mais je n’aime vraiment pas prendre mon reflex à la plage, mais c’est la seule solution que j’ai trouvée pour pouvoir faire quelques clichés. C’est aussi pour ses raisons que je préfère 100 fois utiliser ma GoPro Hero 3 Black édition à la mer. Grâce à son caisson étanche, je suis un peu plus serein.

Conseils et astuces pour vos photos à l'île de la Reunion

Attention au vol !

– Une chose très importante à prendre en compte à l’île de la Réunion (ou dans un autre pays ) c’est le vol. Vous vous promenez dans une voiture de location décorée avec des grosses pubs sur la portière, vous deviez alors être encore plus vigilant. De plus, avec la chaleur, c’est une 2 ème raison pour ne pas laisser votre reflex ou votre camescope dans votre voiture.

– Vous partez en randonnée au piton des neiges, au volcan ou dans le cirque de Mafate ? C’est un conseil d’ordre général, mais ne laissez en aucun cas votre voiture sur les parkings face au départ du sentier, vous aurez une chance sur 2 de la retrouver fracturé à la fin de votre rando. Oui, je dis bien 1 chance sur 2. Vous voilà prévenu…

– Pour éviter de vous faire remarquer n’oubliez pas une fois arrivé d’enlever les 3/4 étiquettes autocollantes aéroport (RUN,CDG…) sur votre sac à dos.

Luminosité et photo cramée

 – Sachez que votre meilleur compagnon pour vos photos de paysages à l’ile de la Reunion sera un bon filtre ND, cela vous évitera d’avoir des photos ou vidéos trop cramés ou pour réaliser vos poses longues en pleine journée. Je n’en ai pas et je m’en mords les doigts tous les jours, surtout en vidéo quand je souhaite ouvrir mon objectif à F2.8 pour avoir de jolie flou d’arrière-plan et mon obturateur constamment réglé à 1/50 en vidéo.

– Vous êtes dans les hauteurs de l’ile, vous souhaitez prendre des photos au parc du Maïdo ou au volcan . Il vaut mieux se lever de bonne heure pour faire vos photos, vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté, le ciel est dégagé le matin et se couvre rapidement en fin de mâtiné.

Ile-de-la-Reunion-Keep-quiet-and-let-the-picture-speak-4278-3

– Pour cette photo prise au Maïdo, je me suis levé à 3 heures du matin, après 2 heures de route dans les remparts de l’ile, je suis monté à une altitude de plus de 2200m et la température extérieure a chuté alors à 12°. Heureusement, j’avais  prévu ma veste North Face en gore tex que l’on peut trouver sur campz pour me protéger du froid et de l’humidité du Maido. J’ai voulu, parallèlement à mes prises de photo sur trépied, faire un timelapse avec ma Gopro. Hélas, la batterie interne de ma Gopro n’a tenu que quelques minutes, surement à cause du froid et de la piètre qualité de mes batteries no name. N’hésitez donc pas à envelopper votre Gopro pour la protéger du froid et à prévoir 1 ou 2 batteries supplémentaires.

Ile de la Reunion Froid Maïdo

 

– La lumière est vraiment belle en fin de journée à l’ile de la Reunion, mais pour la Golden Hour (heures dorées),  je vous conseille de vous balader sur la côte Ouest / Sud (par exemple sur la plage des roches noire ou la plage de grand-anse). Je vous recommande aussi l’étang du Gol ou la célèbre allée coco à Saint-Louis. De même que pour vos photos de nuit, n’hesitez pas à sortir votre trépied pour réaliser des poses longues . Sachez-le, le spectacle qu’offre le ciel Réunionnais de nuit est aussi grandiose qu’une journée en plein soleil. J’ai rarement vu à d’autre endroit des ciels aussi étoilés.

reunion-island-4441

Noel à la Reunion-3599

Et pour finir, attention aussi à l’air conditionné ! Dans votre voiture, chez vous ou à l’hôtel, acclimater votre appareil à la température extérieur ou c’est le risque d’avoir de la condensation dans votre boitier. L’humidité aura un effet désastreux sur l’électronique de votre boitier. Celle-ci va se créer en cas de changement brutal de température, alors attention quand vous passez de la climatisation de votre voiture à l’extérieur.

Bon séjour, bonnes vacances et surtout… Bonnes photos !

5 Commentaires

  1. 27 février 2014
    Répondre

    Très bons conseils applicables à plein d’autres endroits d’ailleurs.
    Bon ben il ne reste plus qu’à acheter le billet d’avion!

    • 28 février 2014
      Répondre

      Merci Donlope.
      Des escapades prévues cette année ?

  2. 28 février 2014
    Répondre

    Pour éviter les photos cramées, il y a l’astuce toute simple d’utiliser la sous ou sur exposition. Par exemple en forte lumière entre 10h et 15h ou comme pour photographier les couchers de soleil, tu sous exposes. Idem en faible lumière, tu sur exposes… Le principal soucis c’est que ces réglages ont parfois des limites surtout lors du développement .RAW. Et bien sur, il ne faut pas oublier de retirer les réglages en condition normales, surtout si comme moi on ne regarde pas toujours le résultats sur l’écran!
    Sympas tes conseils (en passant, y’a des astuces pour faire de bonnes photos de nuit?)!

    • 2 mars 2014
      Répondre

      Pas bête de sous exposer, tellement simple que je n’y pense jamais, en tout cas merci pour l’astuce ! Pour la nuit il vaut mieux éviter de faire des photos avec la pleine lune, l’idéal c’est aussi de s’écarter de la ville à cause de la pollution lumineuse. Ce qui me semble le plus important pour avoir une chouette photo de nuit c’est de s’atteler à avoir un premier plan sympa. L’idéal c’est encore d’allez dans les hauteurs de l’ile comme au Maido pour chopper les étoiles tout en ayant un premier plan sur le cirque de mafate.

  3. Ludobenoit
    17 septembre 2015
    Répondre

    Merci pour tes photos et cette astuce contre le vol. Il faut faire attention surtout lors de grand rassemblement. Par exemple : lancée de lanternes en fin d’année à la Saline des Bains.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.