Être infirmière aux USA : journée type d’une soignante


Nous vous avions présenté Émilie dans un précédent article, c’est une infirmière française qui est partie exercer aux USA. Après nous avoir détaillé les formalités à remplir auprès de l’immigration et expliqué comment obtenir l’équivalence de son diplôme infirmier, elle nous raconte dans cet article quel est le quotidien d’une infirmière aux États-Unis

Être infirmière aux USA  : journée type d’une soignante

Je définirai le travail des IDE aux usa par deux termes  : efficacité et pragmatisme

Il existe là bas plusieurs grades soignantsNotre diplôme IDE Français est l’équivalent de Registered Nurse (RN).

Dans la pratique ce qui change beaucoup c’est le fait de travailler avec les LPN  (License Practical Nurse), qui se chargent de tous les soins dits ” routiniers” (médicaments p.os, pansement simple, nutrition entérale, soins de trachéo… ).

La RN se concentre sur l’évaluation du patient et sur les soins dits ” chaud ” (chimio, transfusion, pansement compliqué… ). L’évaluation d’entrée par exemple que font souvent nos externes et internes (observation, palpation, percussion, auscultation, évaluation neuro, évaluation pneumo, cardio… avec stéthoscope) et bien c’est le rôle de la RN ici.

Et pour ce qui est des prises de sang  : c’est le labo qui vient les faire !

Être infirmière aux USA : journée type d'une soignante
Crédit : https://www.flickr.com/photos/mstate/11056609885/

Quelles sont les conditions de travail  ?

Dans mon état, une Register Nurse a moins de patients à prendre en charge qu’en France  : 5 patients par infirmier souvent et 8 la nuit.

Le salaire est confortable (mais en rapport avec le coût de la vie aux usa qui est plus élevé).

Les plannings sont majoritairement en 12h.

Le dossier de soins est entièrement informatisé depuis pas mal de temps.

Attention  : les USA c’est 2 semaines de congés par an, 3 semaines avec de l’ancienneté (ça va en refroidir plus d’un !).

On a peut-être moins besoin de vacances puisque le rythme journalier est beaucoup plus confortable et offre la possibilité de s’investir dans une prise en charge de qualité.

Vous avez la possibilité de vous spécialiser plus facilement et même d’accéder à des grades où l’ide prescrit, diagnostique, de façon semi-autonome. Il s’agit en fait d’un grade médical et non infirmier. Le pont entre infirmier et médecin est facilité par un système qui ne demande pas de recommencer à zéro des études de médecine. L’infirmier peut donc compléter ses études et basculer dans le champ de compétence médical.

Être infirmière aux USA : journée type d'une soignante

Peux-tu nous parler du système de santé américain  ?

Malgré la tentative du président Obama d’universaliser la sécurité sociale, les usa sont bien loin du système français que nous connaissons.

Chacun est responsable pour lui même et donc de se couvrir avec une assurance ou non.

Soit l’endroit dans lequel on travaille offre une assurance avec le salaire ou pas et dans ce cas là, la personne fait le choix d’auto financer son assurance (500 $/mois) ou bien comme beaucoup d’Américains de prendre le risque de ne pas être couvert du tout. Les infirmiers ont une assurance plutôt efficace offerte par l’hôpital.

Les durées d’hospitalisation sont très courtes (chirurgie de la hanche  : 2 jours) étant donné que les soins coûtent une fortune. Le patient a tout intérêt à ne pas trainer à l’hôpital, les soins se feront à la maison.

L’inconvénient d’un tel système pour un soignant c’est de se questionner sans arrêt sur le financement des soins.

“La première chose qu’on fait avant de s’occuper du patient (sauf urgence) est d’appeler son assurance qui nous donne le ” ok” de soigner.”

L’avantage, c’est que le patient est très responsabilisé. Il n’y a pas de surconsommation de médicaments inutiles et de bobologie aux urgences.

Être infirmière aux USA  : journée type d’une soignante

Dans quel secteur l’infirmier peut-il travailler  ?

Aux États-Unis, un infirmier peut travailler  :

  • à l’hôpital avec “walk in clinic “, le patient vient sans rendez-vous pour un problème aigu qui n’est pas une urgence (le top qui désengorge les urgences)
  • dans un hôpital qui offre les mêmes services de spécialités que nous connaissons
  • à domicile
  • en maison de retraite
  • “traveler nurse”, l’ide se déplace dans un secteur qui peut s’étendre sur tout un état à tout le pays.

 Être infirmière aux USA : journée type d'une soignante

Comme toujours, vous pouvez lui poser vos questions en écrivant un commentaire au bas de cet article ou nous rejoindre sur notre groupe Facebook : infirmiers dans monde ! 

Retrouvez tous les articles sur les démarches à réaliser pour travailler aux USA.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *