Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane


Après 18 jours de traversée de l’Océan Atlantique, nous avons enfin pu récupérer notre van VW au port de Degrad de Cannes à Cayenne. Nous allons partager avec vous toutes les étapes à franchir avant de pouvoir récupérer votre véhicule. Cet article fait donc suite à l’article sur les formalités au départ du port de Montoir de Bretagne à Saint-Nazaire, il nous semblait intéressant de boucler la boucle avec les formalités demandées à l’arrivée du conteneur.

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez suivre la navigation de votre conteneur avec le site  qui vous permet de géolocaliser les navires sur l’Océan. Je peux vous dire que j’y jetais un oeil tous les jours ! Bon cela ne le fait pas avancer plus vite, mais je trouvais ça plutôt drôle et rassurant. Grâce à ce site, vous saurez donc exactement et à la minute prés, quand le cargo sera arrivé à bon port. Ne vous attendez pas à ce que la compagnie maritime qui se charge de votre véhicule vous appelle le jour même, car les conteneurs ne sont pas déchargés tout de suite. Dans notre cas, le cargo est arrivé mardi 14 juillet et le conteneur a été descendu du cargo le vendredi 17 juillet. Une fois la compagnie maritime prête, ils vous préviennent pour venir récupérer le véhicule quand vous le souhaitez. C’est à ce moment-là que les formalités commencent : un peu comme dans les 12 travaux d’Astérix il va falloir vous procurer le fameux formulaire A38 pour pouvoir récupérer votre précieux.

Etape 1 : le bureau du Transitaire

Je vous conseille d’arriver tôt pour avoir le temps de faire tous les documents avant 12h. Nous sommes arrivés à l’ouverture à 8h sur les conseils du responsable de la compagnie maritime. Les bureaux de la CMA-CGM se trouvent justes avant l’entrée du Port. Il vous faudra présenter les papiers de Transit du véhicule : le T2LF et le Waybill, avoir bien sûr avec vous la carte grise du véhicule et votre pièce d’identité. Les secrétaires de la CMA-CGM, vous remettront alors d’autres formulaires qui vous serviront plus tard. Une fois cette formalité réalisée, direction la première caisse pour rédiger votre premier chèque : 271€ de facture pour le dépotage et les frais divers. Une fois la facture réglée et vos justificatifs en poche, vous pouvez passer à l’étape deux.

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

Etape 2 : les bureaux des douanes

Les bureaux des Douanes sont situés à 500 mètres de la CMA-CGM, dans un grand bâtiment qui se partage à de nombreuses entreprises. Trouver le bureau des Douanes ne fut donc pas simple (merci au Monsieur qui nous a guidé en nous voyant errer dans les escaliers). Les bureaux de la Douane Française se situent au 1er étage de ce fameux bâtiment.

Pour les douanes vous aurez besoin des formulaires de l’étape 1, de la carte grise, d’un certificat de non-gage du véhicule (que nous n’avions pas imprimé, merci Dropbox et les documents en ligne), votre carte d’identité et surtout, si vous ne voulez pas vous acquitter de la Taxe de l’Octroi de Mer : un justificatif de changement de résidence. Sans ce dernier document, vous devrez vous acquitter de la fameuse Taxe qui est égale à 23% de la valeur de votre véhicule (valeur que vous aurez soigneusement déclarée à votre transitaire avant votre départ).

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

Florence travaillant en Guyane et grâce à ce contrat de travail,  cela fut suffisant pour être exonéré de cette taxe. Il faut dans tous les cas régler d’autres frais de Douane qui dépendent cette fois-ci de la taille du conteneur utilisé pour acheminer votre véhicule. Dans notre cas et pour un conteneur de 40” nous avons réglé la somme de 95€. Nous sommes repartis avec un nouveau justificatif ainsi qu’un document à présenter à la préfecture pour effectuer le changement de carte grise (si vous souhaitez vous installer en Guyane).

Ensuite, la Douane nous indique que nous devons passer à la PIG.

Nous qui nous demandions si nous allions avoir des problèmes avec les cartons d’affaires personnelles que nous avons ramené dans le Van, nous sommes rassurés : les Douanes ne se déplacent même pas inspecter notre véhicule.

Etape 3 : le bureau de PIG +

Nous voilà donc à la recherche de ce bureau PIG+, avec l’accent Guyanais de la Douaniére, je n’ai pas vraiment compris si nous devions chercher au rez-de-chaussée ou au 2ème étage. C’est finalement au RDC que nous trouverons leur bureau. Une dame nous accueille dans ces locaux avec un tout petit chaton sur ses genoux (So Cute). Elle nous explique que les Douanes sous-traitent l’enregistrement informatique des données, car ils ne sont pas assez nombreux pour tout faire. Son rôle est donc plutôt simple : retranscrire les formalités précédentes dans un logiciel sécurisé pour le compte de la Douane Française.

Lors de cette étape nous n’avons rien eu à payer (ouf). Elle nous remet de nouveau un justificatif. Elle nous indique la prochaine étape, à savoir : régler les frais portuaires.

Etape 4 : les bureaux du port

Les bureaux du grand port de Guyane sont faciles à trouver, ils se situent juste à côté de l’entrée du port, sur la gauche. Nous attendons patiemment notre tour en lisant les nombreuses affiches d’information sur la faune locale présente dans les locaux.

Ici, les choses sont simples : il suffit de passer à la caisse. La taxe du grand Port s’élève à 47€. Notre justificatif de paiement en poche, nous sommes maintenant en possession de tous les documents pour accéder au Port et récupérer notre précieux véhicule. Il est presque 10h.

Facture totale

413€ de frais au total pour récupérer son véhicule.

Etape Finale : récupérer son véhicule !

Pour rentrer dans l’enceinte du Port, nous passons par une zone sécurisée où un gardien récupère nos pièces d’identité et l’ensemble de nos justificatifs. Une fois dans le port nous sommes allés nous présenter aux Dockers. Nous avons de la chance, après avoir expliqué notre projet, ils acceptent de nous faire assister au dépotage du véhicule ! L’un d’eux nous accompagne jusqu’au fameux conteneur… Les conteneurs sont alignés, les portes s’ouvrent et le véhicule est tel que nous l’avions laissé 17 jours plus tôt. Nous filmons la sortie du véhicule avec émotion : il foule ces premiers “pas” sur le sol de ce nouveau continent : Amérique du Sud nous voilà !

/// English below /// Quand on vous dit que l’humidité est terrible ici ! Voila un aperçu de ce que vous pourrez voir dans notre future DVD.

EN : When we are told you humidity is terrible here! Here’s a preview of what you will see in our future DVD. #Latinotrip

Posted by Flo&Yo on jeudi 23 juillet 2015

 

Nous procédons à un rapide tour du véhicule, la carrosserie n’a subi aucun dommage. Par contre les sièges avant du véhicule sont recouverts d’une fine couche de moisissure. Nous n’avions laissé qu’une seule fenêtre ouverte, cela n’a pas été assez efficace pour créer une aération suffisante. Ce n’est rien après un bon coup d’aspirateur tout est parti.

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

Nous repassons au bureau des dockers signer les papiers de sorties : tout est en ordre ! Puis nous récupérons nos pièces d’identité avant de franchir pour de bon et tous ensemble les portes du Port. Il est 10h30, en route pour l’aventure !

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane
Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

Formalités administratives pour récupérer son véhicule en Guyane

3 Commentaires

  1. 24 août 2015
    Répondre

    C’est une sacré organisation de partir de l’autre coté de l’atlantique avec son van !

  2. 27 août 2015
    Répondre

    Et ben, un parcours du combattant! On doit être content de monter dans son véhicule après ça!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *