Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde


Nous avons découvert Delphine et Arnaud il y a plus d’un an à travers leurs pérégrinations qu’ils racontent si bien sur leur blog adiosparis.fr. Depuis ils sont partis faire le tour du monde en sac à dos et publient pas mal d’astuces régulièrement : bons plans, photos, tests, projets… Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde. Aujourd’hui, ils ont accepté de jouer aux jeux des questions/réponses.

Adepte du lol, du GIF, des voyages et de la photos c’est partis !

Les réponses d’Arnaud sont symbolisés par [A] et celle de Delphine par [D]

 

 

Pourriez-vous vous présenter ?

Salut et merci de nous accueillir sur votre blog !

Delphine et Arnaud, un couple de blog-trotters passionnés de voyages et créateurs du blog AdiosParis.fr. Nous avons décollé en février 2011 avec nos sacs à dos pour un voyage autour du monde à durée indéterminée.

Delphine : 1m55, petite voyageuse au long cours.
J’ai fait une pause d’un an dans ma carrière de communicante pour voyager autour du monde.
J’aime le shopping (ça me manque !), les dragibus noir et je prends rapidement des coups de soleil !

Arnaud : web-designer et amateur d’adrénaline.
J’aime mon métier, le Redbull, le free-diving et le parachutisme que je pratique depuis un an.

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

Delphine et Arnaud aux salars d’Uyuni

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

Comment vous est venu l’idée de ce trip ?

Nous voyageons depuis notre enfance (merci les colos !) donc ce premier voyage au long cours en couple était une suite logique. C’est parti d’un dialogue qui ressemblait à ça :

–      Tu sais, un jour je veux faire un long voyage autour du monde

–      Hé mais ça tombe bien, moi aussi !

–      Ah c’est bon ça ! Bin on a qu’à partir ensemble alors 🙂 Bon, passe-moi le sel stp

 

Quel a été l’élément déclencheur de votre départ ?

[A] Le décollage de l’avion !

Non plus sérieusement, nous attendions que Delphine ait obtenu son Master II. Avant cela, ce voyage n’était qu’un projet flou : pas de plan, pas date de départ/retour, ni d’itinéraire. Nous avons décollé pour le Vietnam sans avoir décidé quelles seraient nos destinations suivantes.

Comment ont réagit vos proches et vos collègues quand vous leur avez dis que vous alliez tout quitter pour faire le tour du monde ?

Jusqu’à ce que l’on achète nos premiers billets d’avion, notre famille était plutôt sceptique :

Oui oui, on verra“, “il peut se passer pleins de choses d’ici là…“.

Puis finalement, il a fallut qu’ils se rendent à l’évidence : c’était sûr, nous partions ! Quant à nos amis, ils furent très encourageants et heureux pour nous.

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

Le Machu Picchu : Belle carte de fêtes de fin d’année !

Adios Paris ? Vous habitiez à Paris avant ?

Oui, Paris et banlieue. Pour faire des économies, nous avions décidé de rester chacun chez nos parents avant le grand départ. Mais AdiosParis.fr ne s’adresse pas qu’aux parisiens ! Tous les francophones sont les bienvenus : de France et des DOM-TOM, de Suisse, de Belgique, du Canada… Ainsi que tous les expat’s, et même les cajuns de Louisiane !

Où en êtes-vous actuellement ? Vers où souhaitez-vous aller ?

Nous revenons de 10 jours de rêve sur les îles Galapagos et passons maintenant nos 15 derniers jours sur la côte en Equateur à profiter des plages et du soleil… avant de retrouver la neige !

 

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

 

Comment faites-vous pour vous intégrer dans chaque pays ? Quelles sont les difficultés que vous pouvez rencontrer ?

C’est simple, aux yeux des habitants nous sommes des voyageurs donc on ne peut pas vraiment parler d’intégration…

On s’adapte aux coutumes des pays qu’on visite pour ne choquer/provoquer personne. En Malaisie par exemple j’évitais les vêtements de plage trop courts, et au Laos on évitait d’être trop démonstratif dans les lieux publics : là bas quand les couples se tiennent par la main wouhouuuu c’est de la folie ! Les habitants ne sont jamais hostiles ni méfiants envers nous. Peut-être que c’est rassurant de voir un couple…

Comment vous logez-vous au quotidien ?

Dans des hostels ou des auberges, mais jamais en dortoir : on aime laisser nos affaires en plan quand on sort, et ne pas être réveillés par les ronfleurs ou les clubbers qui rentrent à 3H du mat. Nous réservons très rarement nos chambres : il y a toujours un rue ou un quartier “routard” avec de nombreux hébergements. On discute avec les gérants et on négocie !

Voyagez-vous léger ?

Sans compter les 5 kilos de souvenirs et de cadeaux, oui ! Nous voyageons chacun avec un 60L pesant entre 13 et 15 kg.

Quel est votre budget au quotidien ?

Nous sommes partis avec un budget de 10000€/pers et nous espérions pouvoir voyager au moins 2 ans. Le budget quotidien varie d’un pays à l’autre. Le moins cher était le Vietnam avec 14€/jour/pers. et le plus cher fut le Japon : 70€/jour/pers !

Le Sud de l’Amérique latine est 2 à 3 fois plus cher que l’Asie du Sud-Est. En haut de chaque page “Pays” d’AdiosParis vous trouverez notre budget détaillé.

Comment faites-vous pour avoir Internet et tenir votre blog tout au long de votre périple ?

Nous voyageons avec un PC portable et en Amérique latine ou en Asie les accès WiFi gratuits ne manquent pas : hôtels, restaurants, bars… Sauf en Birmanie où nous étions obligés d’aller dans des cybercafés, donc par mesure de sécurité nous ne mettions pas à jour le blog.

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

Pourquoi avoir créer un blog ? Quel intérêt ?

Pour les lecteurs : partager notre passion du voyage, et motiver les indécis à se lancer ! On y écrit nos récits de voyage, nos meilleures photos, des bons plans, et des conseils pour voyager plus en dépensant moins.

Pour nous : c’est à la fois un projet personnel et professionnel, une expérience valorisante pour nos carrières et un gros travail d’équipe. Et on adore ça !

Quels sont vos lieux favoris découverts pendant votre tour du monde ?

Oulala question difficile !
Alors en plus des îles Galapagos qui nous ont offerts de magnifiques souvenirs, nous avons tous les deux eu un gros coup de cœur pour le Japon – avec son contraste entre les traditions et le modernisme – et pour l’Indonésie, ses plages, ses fonds marins intacts et l’état d’esprit positif des indonésiens. Nous avons également eu de très belles surprises à Hanoi (Vietnam), Valparaiso (Chili) et Sucré (Bolivie).

[D] J’ai aussi adoré le charme de Nara avec ses centaines de daims en liberté, de Kyoto où les habitants se baladent en kimono traditionnel pour se rendre aux temples, et ma balade en vélo dans le site de Bagan en Birmanie… J’en ai encore pleins mais bon je m’arrête ici 🙂

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

[A] J’ai souvent des flash-back de la vue aérienne que j’ai eu au Chili lors de mes premiers sauts en parachute à l’étranger : à l’Est la cordillère des Andes, et à l’Ouest l’Océan pacifique… Magique !

Qu’est-ce qui vous a marqué jusqu’à présent ?

Le nombre étonnant de voyageurs au long cours qu’on a croisé autour du monde ! Lorsqu’on pensait à ce voyage, nous n’imaginions pas à quel point nous serions nombreux avec la même ambition de voyager pendant 3 mois, 6 mois, 1 an ou plus.

La facilité avec laquelle on peut s’adapter à cette nouvelle vie de voyage. C’est une routine différente : trouver un hébergement, défaire nos sacs, flâner, visiter, expérimenter, puis refaire nos sacs, prendre un bus/train/avion pour changer de ville ou de pays… et recommencer !

Quel est votre pire souvenir ?

[D] Quand j’ai passé 3 jours au lit à cause d’une Dengue chopée au Cambodge. J’ai du faire des prises de sang dans une clinique décorée d’immenses posters avec des photos d’interventions chirurgicales :

Hey regardez ! Ici on te fait une appendicectomie les yeux bandés et sans les mains !

[A] Ahh j’ai des frissons de dégoût rien que d’y penser… En Bolivie je nous avais préparé des sandwiches jambon-fromage-avocat, et après quelques bouchées je me suis rendu compte que le mien avait une étrange odeur. J’ai reniflé le pain acheté au marché : imaginez un mélange d’odeur de chien mouillé, de sang séché et de fiente d’oiseau ! Hé bien c’était encore pire que ça !! Depuis je renifle les pains des sandwiches que je mange…

Voyager en couple… Avantage ou inconvénient ?

Le tout est de bien s’entendre, de communiquer, de parler quand quelque chose ne va pas et de trouver le juste milieu entre nos passions et nos envies respectives. Chacun fait des concessions. Le voyage est un très bon test d’affinité : si votre couple tient toujours après un an de voyage, pourquoi pas pour la vie ?

LE GIIIIIF !! - Désert d'Uyuni (Bolivie) - v2

Gif exclusif de Delphine et Arnaud

Qu’est ce que votre tour du monde vous a appris ?

Que quand on veut, on peut ! Ce n’est pas encore rentré dans les mœurs des français, contrairement à nos voisins allemands, suisses et belges. Alors oui, c’est la crise. Mais en France avec 2 mois de SMIC on peut s’offir un aller-retour à l’autre bout du monde. Dans d’autres pays, une vie de salarié ne suffirait pas.

Un gros budget n’est pas forcément nécessaire pour voyager. Nous avons croisé des voyageurs qui travaillaient sur place pour continuer à découvrir le monde. D’autres encore ne se déplaçaient qu’en stop et étaient hébergés en couchsurfing.

Voyager c’est aussi une bonne leçon de :

  • patience, pendant les longues journées de bus, des dizaines heures passées à les attendre
  • relativisme, face aux retards, aux plans qui tombent à l’eau et aux maladies surprises
  • langues étrangères, en anglais, espagnol et japonais pour Arnaud

Ils ont dis Adios Paris et partent pour un tour du monde

 

Et votre retour, vous l’appréhendez ?

Non ! C’est la promesse de nouvelles aventures : s’installer ensemble, retrouver un emploi intéressant et partager nos prochains voyages sur AdiosParis 😉 Et puis on pourra enfin manger autant de fromage qu’on voudra !

Quels sont les conseils que vous pourriez donner à des gens qui souhaitent faire le même trip ?

De foncer sans hésiter !

  • Ne vous alourdissez pas avec pleins de guides de voyages achetés d’avance, vous en trouverez dans les pays que vous visiterez.
  • Laissez de la place à l’imprévu : ne réservez pas toutes vos nuits, évitez les itinéraires trop stricts, bref offrez-vous le luxe de pouvoir changer vos plans à la dernière minute 🙂

 

Bon voyage à tous !

 

Vous pouvers les suivres :

Sur Facebook

Sur Twitter

et bien sur leur Blog Adios Paris !

 

Merci à Delphine et Arnaud de s’être rendu disponible et d’avoir répondu à nos questions… Et cela à l’autre bout du globe ! Nous ne manquerons pas de suivre la poursuite de vos aventures et on attend vos prochains articles (et votre retour pour trinquer !) avec impatience.

 

6 Commentaires

  1. Bonjour,
    Super Interview ! On connait bien le blog de Adios Paris (que l’on recommande aussi !) et on suit leurs aventures au bout du Monde. Continuez de nous faire rêver !
    Richard

    • 11 février 2013
      Répondre

      Merci Richard.
      en effet, Je penses qu’ils n’ont pas fini de nous surprendre !

    • 13 février 2013
      Répondre

      Merci Richard !
      Notre 1er voyage au long cours touche à sa fin (on retrouve la grisaille parisienne dans 2 jours…) mais c’est loin d’être le dernier !

  2. 4 mars 2013
    Répondre

    Vraiment une super interview! On a pas suivi Delphine et Arnaud dans l’ombre ces derniers mois, et leurs photos (et les GIF animés) 😉 m’ont bien souvent égayé mes journées de boulot! Pour nous le départ est prévu pour août, et c’est indéniable, leur aventure nous a vraiment “vendu du rêve” cette année!
    Je découvre aussi aujourd’hui votre blog, vous avez un très beau projet également! C’est avec plaisir que je reviendrai vous suivre!

  3. Margot
    10 mars 2013
    Répondre

    Merci beaucoup pour cette interview ! 🙂 Un très beau blog, Arnaud et Delphine, je vous souhaite encore plein de belles aventures. Ça donne encore plus envie de se lancer à son tour !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.