Grâce à notre projet, nous avons fait la connaissance de François surnommé Fanch’. Infirmier sympathique, casse cou qui a la bougeotte, passionné de voyages, de rencontres et de photos. Il a travaillé en Suisse, à La Réunion, en Corse… et a accepté de répondre à nos questions…




 

Interview de Fanch’ : infirmier Globetrotter de la Suisse à la Corse

Interview de Fanch' : infirmier Globetrotter de la Suisse en inde


Salut Fanch’, est-ce que tu peux te présenter ?

Salut, je m’appelle François, j’ai 29 ans, je suis infirmier depuis bientôt 3 ans. Célibataire sans enfants donc… FREE !!!!!   🙂

 

Quel est ton parcours ? De quel IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) viens-tu ?

J’ai découvert le métier d’infirmier assez tard, j’ai donc un bac action commercial (je sais…) et j’ai suivi la formation dans un IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de la Croix Rouge au Mans,  promotion 2006-2009.

 

Comment se sont passées tes études ? As-tu exercé un peu en France ?

Les études ont à peu prés bien commencé, et ont très bien fini. La première année a été un peu délicate, je ne connaissais absolument pas ce milieu professionnel (personne de ma famille n’est soignant, ni de près ni de loin) et puis au fur et à mesure que les stages et que les cours défilaient, que l’on rencontre des soignants “exemples” et surtout les autres, les meilleurs, les “contre-exemples”  🙂 en gros on ne sait pas forcément dans quel sens on veut aller, mais par contre on sait où on ne veut pas aller !

Diplôme en poche, j’avais déjà prévu de partir vite vite vite, mais pour ça il faut un peu de sousous. Donc j’ai commencé par faire un peu d’interim (un mois). J’ai bossé dans un hôpital local (st calais) là où j’ai passé mon DE, et puis quelques missions à droite à gauche, un peu de chir, un peu de soins de suite.

Photos de Fanch’ prisent au Népal, retouches par Florence Interview de Fanch' : infirmier Globetrotter de la Suisse en inde

 

Quel est ton regard sur ton métier d’Infirmiers en France ? Que penses-tu des nouvelles reformes (Revalorisation salariale…) 

Le métier en France… alors je pense que ça dépend de la structure, mais en général on va bien sur tendre vers les économies budgétaires, que ce soit en matériel, ou le plus galère, en soignant.

En ce qui concerne la revalorisation salariale, je ne m’y intéresse pas énormément… quand je vois des potes à moi qui galère, certes avec moins de responsabilités, mais pour gagner à peine 1000 euros… depuis que je travaille, j’ai un salaire d’environ 1750 euros net (moi ça ne me dérange pas de parler d’argent) sauf pour la Suisse, mais ça on y reviendra plus tard…

Alors certes quand on regarde que des collègues aides-soignants gagnent quasiment la même chose pour 10 mois d’études et moins de responsabilités, je comprends qu’il y en ait qui râle. Moi ça m’est égale, mon salaire me suffit largement pour vivre, c’est l’essentiel non ? Je ne suis pas égoïste ! Je ne me fou pas des autres ! Enfin si je me fou du salaire des autres, pas du reste 🙂

Certains me disent “non mais attends, t’as vu quand même toutes les responsabilités que l’on a pour gagner 1600 euros par mois ?” je leur réponds “c’est à dire que si on te donnait 2500 euros ça serait plus facile à supporter ?” ben moi je comprends pas trop cette démarche… Et puis bon, l’argent rend méfiant et jaloux, des sentiments tout pourri !

Interview de Fanch' : infirmier Globetrotter de la Suisse à la Corse

Comment est venu le cheminement de ton expatriation ?

Dans mon idéal actuel (je dit actuel parce que tout évolue avec le temps), je ne veux pas vivre ma vie à travers mon travail. Je n’envisage pas de travailler 12 mois dans l’année. La vie (pour moi et pour le moment) c’est avant tout rencontrer des gens, des pays, des lieux, faire des choses, découvrir, se sentir vivant, prendre soin de soi !

Justement je suis tombé sur cet article. C’est une Infirmière australienne qui a fait un petit travail auprès de papis mamies en fin de vie concernant les regrets de leur vie, je vous laisse le lire :

http://fr.news.yahoo.com/le-top-5-des-regrets-des-mourants-bronnie-ware.html

(Article que nous avions eu l’occasion de lire il y a quelques mois grâce à Simon Guillemin)



Où as tu travaillé à l’île de La Réunion ? Comment s’y est passée ton intégration ? C’est facile de trouver un job là bas ? Quelles ont été les difficultés ?

J’ai commencé par un contrat de nuit dans une clinique de rééducation au Port, clinique des tamarins pour ne pas la citer. Pas évident de trouver un poste là bas… J’ai bien failli rentrer au bout de 2 mois de recherche, et puis un de mes colocs connaissait la cadre de santé, soyons honnête, qui a remonté mon CV sur le haut de la pile. Et la semaine d’après, je commençais.

J’ai bossé avec une p’tite créole toute mimi toute sympa, qui m’a mis super à l’aise. Normal “ti z’oreil s’fé moukaté un ti peu 🙂 “(traduction : normal qu’on se moque un peu d’un métropolitain) et un mois après, je faisais rentrer un super pote à moi, qui était mon coloc pendant mes études au mans (yo je t’embrasse !) on bossait tous les deux de nuit, sur le même roulement, chacun son étage. Autrement dit, le pied.

 

Interview de Fanch' : infirmier Globetrotter de la Suisse à la Corse

Côté patients et familles de patients, aucun soucis, aucune méfiance, zéro refus de soins. Concernant la prise en charge, aucun souci, même matériel, même organisation qu’en métropole.

J’ai aussi bossé dans une autre clinique qui est aussi au Port (les orchidées) en Unité de Soins Continus. Là c’était juste énorme : coup de chance ils créaient 2 poste et cherchaient donc deux infirmiers… et devinez qui m’a rejoint ? Ben mon dalon Yo bien sur ! Nous avons eu un super formateur, très techniques, plein de responsabilité, on avait 6 lits à gérer tout seul. Vraiment super expérience. J’ai fait 9 mois là bas. Yo lui, y est encore.

 

Pourquoi l’Inde comme première destination ? Comment s’est passé ton arrivé ?

Alors concernant l’inde,  je n’y suis pas allé pour le boulot. Comme vous, j’aime beaucoup la photo et j’avais envi de découvrir quelque chose de vraiment différent. Et j’ai trouvé quelque chose de VRAI-MENT différent.

 

Je n’avais pas encore l’idée d’aller découvrir le monde du soin là bas. Je suis passé devant quelques structures certes mais je n’avais pas cette merveilleuse idée que vous vous avez de découvrir les différences qu’il peut y avoir selon les cultures.

Voilà la photo d’une ‘clinique’ (à droite) ? En plein milieu de l’Inde, à Hampi exactement :

Ha ha, c est classe nan ?

Que je regrette de ne pas avoir frappé à la porte !!!

 

 

 

 

 

Récemment j’ai aussi aussi été au Népal…

Admirez les obus à oxygène (à droite), et l’hôpital de Katmandou.

 

 

 

Où est tu en ce moment ?

Alors en ce moment je suis en Corse !

Interview de Fanch' : infirmier Globetrotter de la Suisse à la Corse

J’y travaille (enfin pas là, j’ai eu un accident) mais je dois reprendre dans un peu plus d’un mois !

Ici c’est assez spécial par contre, alors ne généralisons pas tout, mais c’est vrai que là où je travaille, c’est assez différent de ce que je connais. On est sur une île là aussi, je sais pas si c’est ça mais le rythme y est plutôt tranquille…

 

Tu as travaillé en Suisse aussi… Comment s’y est passée ton intégration ?

Pour la Suisse l’intégration n’est pas très évidente. Au boulot ça va, mais en dehors il n’est pas évident de se faire des amis. Au boulot ça s’explique : sur une centaine de salariés, il y a un peu plus de 30 nationalités différentes, c’est assez fou hein ? Très enrichissant. Du coup, pleins de choses à échanger, à découvrir.

 

On parle souvent du salaire des Infirmiers en Suisses, tu nous confirmes que ça vaut le coup ? Quelles sont les conditions de travail ?

Alors pour le salaire, oui je confirme. Mais à prendre avec des pincettes. Je gagnais à peu près 4000 euros par mois NET, et après imposition. Mais par contre je bossais en moyenne 200h et souvent un peu plus, chaque mois. Donc c’est du 6j/7j avec des horaires coupés. En plus j’étais logé par la structure, c’était tout bénef, et comme je suis resté 3 mois je n’ai pas eu besoin de souscrire à une caisse de santé de là bas. Faut réfléchir à tout ça, ceci dit, je vais pas tout vous dire sinon tout le monde va faire pareil ! Et après ça va être plus dure d’aller là bas…

Par exemple pour Genève il faut une reconnaissance du diplôme, ça prend un peu de temps et c’est pas gratuit (tout dépend du Canton où l’on se trouve). Moi j’étais à Fribourg (pas besoin de ça) et c’est l’agence d’intérim qui s’est chargée du permis de travail. Je n’avais pas de véhicule, là bas, tu dépenses des sous pour à peu près tout, mais tu as un pouvoir d’achat qui n’a rien à voir avec la France. En 3 mois, j’ai mis 9000 euros de coté, et je me suis pas gêné pour m’acheter un nouveau réflex, mes billets d’avions pour le Népal, faire des sorties, des week-end ski, des restaus, et le premier mois j’étais en coloc avec des français, 550 euros de loyer. Donc oui, la Suisse ça vaut le coup mais ça bosse dur !

Interview de Fanch' : infirmier Globetrotter de la Suisse à la corse

Qu’est ce qu’un Home ? Le travail d’un infirmier est-il le même en Suisse qu’en France ?

Justement je bossais dans un Home, c’est une maison de retraite non médicalisé. Grosso modo quand quelqu’un doit être perfusé, hop, on le transfert à l’hôpital.

Là bas (je me répète je ne veux pas généraliser) notre organisation était telle qu’on avait 4 ou 5 patients à prendre en charge de A à Z : toilette, nettoyer les chambres, les soins, descendre en salle à manger, aider au repas si besoin etc… Pour 4000 euros, faire 5 toilettes tous les jours pour partir en voyage après, ça ne pose pas de problème 🙂

 

Un infirmier Français peut-il facilement travailler en Suisse ?

Ben j’ai essayé d’y repartir avant la Corse : je n’ai pas réussi, et une fois en Corse j’ai eu plein d’appels ! Je pense que lorsqu’on a un pied là bas et que ça s’est bien passé, c’est possible d’y retourner. J’essaierais d’y retourner 2 ou 3 mois chaque année histoire de préparer sereinement mes voyages. Je vous tiendrais au courant.

 

Quelles sont les différences qui t’ont surpris par rapport à la France au niveau du soin ?

Y’a pas de réels changements, si ce n’est que les noms des médicaments sont tous différents et ça, au début, c’est galère pour cibler les pathologies des patients. Moi qui suis assez à l’aise avec la pharmaco c’était un peu délicat au début.

 

Qu’est ce qui t’as le plus marqué à l’étranger ? Quels sont tes plus beaux souvenirs de voyages ?

Ce qui m’a le plus marqué : l’ouverture d’esprit des populations rencontrées, la gentillesse, la beauté des âmes.

Un repas partagé par une famille indienne dans un train, un indien qui t’attend à l’autre bout du pays parce que tu as croisé un cousin à lui sur un house boat 5 ou 6 jours avant et qu’il sait que tu viens, il ne sait pas quand, mais il sait que j’arrives, et hop en descendant du bus, on me demande si je suis bien François, assez surprenant sur le coup, il n’y a qu’en Inde que ça arrive.

J’ai plein d’autres anecdotes comme ça… Il y a aussi la beauté des paysages, des plantations de thé où tout est vert, aux cailloux posés ici et là à Hampi, le palais de Mysore ou les montagnes sacrée du Népal, katmandou et freack street, durbar square et ses temples typiques… les népalais, forces de la nature, et leur gentillesse légendaire, la nourriture complètement délicieuse, enfin il y a plein plein plein de trucs…

Photos de Fanch’ prisent au Népal, retouches par Florence 

Et après, Quels sont tes projets ? Tu souhaites aller où ?

Mes projets… C’est vivre mon aventure en corse. Du coup je prolonge jusqu’à octobre je pense, et après ça sera surement l’Australie, la Nouvelle Zélande avec un pote qui vient de s’y installer… mais bon comme je fais beaucoup de surf et avec mon épaule pour le moment c’est un peu dead, je vais peut être reporter ça plutôt début 2013.

Là j’ai une grosse grosse envie de retourner en inde, au nord ce coup ci, et continuer mon aventure en Asie. J’ai pas mal d’amis qui partent vers les pays d’Amérique du sud, moi pour le moment, c’est l’Asie qui m’inspire… l ‘Asie du sud, mais aussi la Mongolie, ça va être un trip 2013 voir peut être fin 2012, à voir…

Pour les questions cela se passe comme d’habitude dans les commentaires juste en bas !

Merci Fanch’ d’avoir répondu à toutes nos questions ! Toutes tes photos sont superbes et donne envie de partir à la découverte sur les chemins du monde. Nous te souhaitons un bon rétablissement et qui sait peut être à bientôt sur la route…



 

 

30 Commentaires

  1. Avatar
    27 juin 2012
    Répondre

    Sympa l’interview, j’aime beaucoup la philo de vie de Fanch’, et surtout le fait qu’il parvienne à l’appliquer (ce n’est malheureusement pas mon cas, mais après avoir lu l’article sur les regrets cité, je vais peut être songer sérieusement à m’y mettre!
    Et au passage, les photos sont superbes, particulièrement celles du Népal.

    • Avatar
      20 juillet 2012
      Répondre

      Le dire c’est bien, le faire c’est encore mieux ! Le chemin qu’a choisi de suivre Fanch est aux antipodes de ce que notre société nous incite à faire : consommer, acheter une maison, faire des enfants, penser à sa retraite…Fanch, lui, vit au jour le jour et profite de chaque instants. Et si la normalité c’était ça ? Vivre au jour le jour et ne rien regretter ?

  2. Avatar
    Aline
    28 juillet 2012
    Répondre

    Salut !
    Je suis étudiante en 3e année à Dijon (nouvelle réforme, ça se corse réellement). J’aime le métier que je prépare seulement pour le moment je ne me vois absolument pas travailler dans les conditions que je rencontre en stage. En termes d’ambiance, de rythme de travail et de pression économique cela ne correspond pas à mon sens du soin.
    J’ai pour projet d’utiliser mon diplôme comme étant un passeport pour voyager avec des compétences bien ancrées. Je me sens comme une hurluberlue lorsque j’évoque ce rêve. Alors MERCI de me conforter dans mon choix en partageant ton expérience. Je suis ravie de voir que c’est possible et que ç’a l’air aussi enrichissant que je me l’imagine. J’ai hâte.
    Belle route à toi.

    • Avatar
      2 septembre 2012
      Répondre

      Bonne route à toi Aline, et si tu souhaites venir en parler c’est avec plaisir 😀

  3. Avatar
    labbesylvie
    2 septembre 2012
    Répondre

    reportage tres sympa!!!j’espere qu’il y en aura plein d’autres!!! je suis infirmiere depuis quelques temps dejà et ma passion et la decouverte du monde!voir des personnes qui font les deux ,ca fait tres plaisirs !et c’est tres encourageant!

    • Avatar
      4 septembre 2012
      Répondre

      Merci Sylvie !
      As-tu eu l’occasion de voyager à travers ton métier ?
      C’est l’avantage de notre secteur, nous pouvons facilement exporter nos compétences.

  4. Avatar
    Thao
    18 septembre 2012
    Répondre

    J’apprécie beaucoup vos manières de penser, nos proches ont parfois du mal à nous comprendre comme François je sors de la promotion IDE 2006/2009 et des que j’ai économisé pour un billet d’avion je suis partie, en Martinique dans un premier temps, cela dit j’ai fait mon stage optionnel au Vietnam.

  5. Avatar
    Anna
    1 octobre 2012
    Répondre

    Ce portrait que j’ai lu , relu et rerelu m’a motivé et m’a conforté dans mon choix d’allier mon métier avec le voyage. C’est vrai que dans notre société , vivre de cette façon peut être assez audacieux (et fou)
    J’aimerai s’il est possible entrer en contact avec François car j’aurai quelques questions a lui poser, et son experience peut réellement m’aider.
    Merci d’avance.

    • Avatar
      1 octobre 2012
      Répondre

      Salut Anna ! Je transmets tes coordonnées à Fanch’, il reprendra directement contacte avec toi.

  6. Avatar
    Anna
    1 octobre 2012
    Répondre

    Merci !! Et bonne chance pour l’école 🙂
    Je continue a vous suivre, j’adore votre façon de vivre !

  7. Avatar
    Stéphanie
    25 octobre 2012
    Répondre

    Salut salut, ton retour sur ton expérience me motive pas mal!
    merci , sincerement.
    Pourrai tu me mettre en contact avec tes potes en amérique du sud ? Ca m interesse beaucoup……

    bon retablissement! et a un de ces jours!

  8. Avatar
    marie
    8 novembre 2012
    Répondre

    Bonjour,
    Je suis infirmière depuis ans, j’aimerais vraiment pouvoir discuter avec François, concernant mes futurs projets de voyages. Est ce que ce serait possible?
    Merci d’avance!

    • Avatar
      10 novembre 2012
      Répondre

      Je transmet Marie ! Libre à lui de te répondre…Ou pas.

  9. Avatar
    marie
    8 novembre 2012
    Répondre

    depuis 2ans

  10. Avatar
    Margot
    18 novembre 2012
    Répondre

    Des interviews comme celle-là, je les dévore. Ça fait vraiment beaucoup de bien de savoir que ce genre d’aventures est possible, et ça remotive vraiment. Bonne continuation, et surtout merci à vous !! 🙂

  11. Avatar
    14 janvier 2013
    Répondre

    Super interview! J’ai 27, Je suis également infirmier depuis 6 mois (ifsi pellegrin Bordeaux) et ce qui ai marrant c’est que quand je te lis, je suis en train de voir tous les projets que je compte réaliser d’ici peu. Je vise les mêmes destinations afin de pouvoir m’adonner à mes passions qui sont également la photo (eos 4OOD, voir adresse blog ci dessus), la rando , la découverte,les sports nautiques les rencontres,les grands espaces.. la vie quoi! La réunion,la corse et la Mongolie sont au programme et pourquoi pas le canada…En tout cas j’espère débuter ça très vite! Encore merci pour ton témoignage, il donne vraiment envie. Bonne continuation et qui sait peut être a bientôt! Un ami Breton

    • Avatar
      27 janvier 2013
      Répondre

      Merci Arnaud !
      Nous publions ces témoignages dans ce but, partager et pourquoi pas donner des idées, des envies, et échanger !
      t’as des projets randos ou voyage pour l’été ?
      En tout cas, j’aime beaucoup ta photo des Lueurs de l’Aube – Sauzon
      A bientôt.

  12. Avatar
    27 janvier 2013
    Répondre

    Merci pour ton commentaire, Flo c’est bien sympa!
    De ce qui est voyage, je part justement m’installer en Corse la semaine prochaine, ce qui va me donner pas mal de possibilités au niveau des randos et des visites pour les mois à venir! sans parler des photos! Sinon j’avais envie de me faire le canal du midi à vélo un de ces 4 et cette fois entièrement.
    Voila pour le moment.
    Merci d’être passé jeter un œil sur mon blog en tout cas.

    Très bonne continuation.
    A bientôt

  13. Avatar
    5 juin 2013
    Répondre

    Tombée totalement par hasard sur ce blog je peux dire que cette trouvaille vient d’illuminer ma journée !! =) Donc félicitations à vous pour ce blog et continuez à faire partager vos aventures. (que je suivrais !!)
    Pour ma part, je suis une future diplômée (en juillet si tout roule) qui rêve de voyage et qui compte bien profiter de sa liberté pour le faire… Je pars en Australie dans 2 mois et j’aimerais si cela est possible entrer en relation avec François afin de lui poser quelques questions d’ordre plus ou moins pratique sur l’expatriation 😉

    Bonne continuation à vous !!

  14. Avatar
    marie
    5 juin 2013
    Répondre

    Salut à vous, je viens de découvrir votre site et je trouve ça très sympa! Le témoignage de françois m’a vraiment plus aussi, je m’y retrouve un peu! Diplômée depuis un an j’ai déjà eu l’occasion de partir au mali et en guinée Conakry pendant un mois et je reviens depuis peu d’un voyage de 3 mois à madagascar où j’ai pu bosser dans un hôpital et dans un dispensaire en brousse avec des sœurs ( le top de la découverte!). Et je ne compte pas m’arrêter là! C’est pour cela que je serai prête à rencontrer du monde qui se trouve dans la même optique que moi afin d’échanger sur nos expériences et pourquoi pas révéler de nouvelles idées! Je me trouve en normandie pour le moment et donc ouverte à toute rencontre de globe trotter!

    • Avatar
      8 juin 2013
      Répondre

      Avec plaisir Marie ! Tu peux nous envoyer un petit mail ? contact [a] floetyo.com
      A bientôt !

    • Avatar
      myriam
      20 août 2013
      Répondre

      Hello Marie!
      Je viens de tomber sur le site floetyo.com et de lire le temoignege de françois, infirmier-globe trotter! Moi je suis aussi infirmière, diplomée depuis 3 ans et j’alterne interim et voyage (3 mois russie-mongolie) et 2mois et demi au népal. J’aimerai repartir et j’ai vu que tu avais bossé a madagascar dans un dispensaire en brousse. Pourrais tu m’en dire un peu plus? C’était comme bénévole j’imagine, est ce que tu sais si ils recherchent régulièrement des infirmières?
      Merci si tu peux me donner qq infos!
      Myriam

      • Avatar
        marie
        22 août 2013
        Répondre

        salut myriam, je te laisse mon adresse mail pour pouvoir échanger plus facilement: banananasplit@hotmail.com
        Rapidement ( ce qui n’est pas facile!) j’étais bénévole, en payant une pension, chez des soeurs, en générale elles accueillent facilement ( nous étions les premiers à rester aussi longtemps, 15 jours!). Pour plus d’info n’hésite pas à me contacter directement et je dois avoir gardé des contacts mail sur place si ça t’intéresse!
        Marie

  15. Avatar
    Amandine
    9 septembre 2013
    Répondre

    Salut tout le monde!
    J’ai découvert par hasard cet article en surfant sur le net. Je suis infirmière diplômée en Alsace depuis fin mars. J’ai travaillé 3mois et demi à Lyon en tant qu’infirmière à domicile, je suis maintenant pour 2 mois en Suisse dans un home médicalisé à Fribourg. J’aime bien cette philosophie de travailler et en même temps de pouvoir voyager à la découverte d’autres pratiques et cultures. Je recherche quelques tuyaux auprès de vous afin d’avoir de nouvelles idées d’expatriation. J’ai déjà penser à la Guyane, la Corse, le Canada. Après j’aimerais bien glaner des infos, savoir les endroits ou ils recherchent des infirmiers, avoir des pistes de contacts.
    Merci beaucoup
    Bonne continuation à tous

    Amandine

    • Avatar
      9 septembre 2013
      Répondre

      Salut Amandine, merci pour ton commentaire ! Bonne idée le Canada, et pourquoi pas aussi le Quebec ?

  16. Avatar
    lea
    13 septembre 2013
    Répondre

    Hello !! Super interview qui donne vraiment envie et ouvre l’esprit 😀 Une question, arrives-tu à profiter du pays dans lequel tu voyage tout en travaillant ? Ou tu bosses 3/4 mois comme un fou puis apres que du voyage ?
    Peace Lea

  17. Avatar
    Antoine
    18 novembre 2014
    Répondre

    Merci pour ce superbe reportage ! Je suis infirmier en intérim et ça donne envie… Il faut travailler dur pour pouvoir s’offrir ce genre de voyages et partir deux semaines ou trois mais y travailler, quelle bonne idée ! Bonne route et bonne continuation 🙂

  18. Avatar
    2 janvier 2015
    Répondre

    Salut à tous!
    Deux années se sont écoulées depuis mon dernier post sur ce forum.
    A ce moment je m’apprêtais à m’envoler vers la Corse, et c’est bien ce que j’ai fait pendant presque 2 ans, comme IDE sur Bastia.
    Une expérience qui restera mémorable tant par la beauté de l’ile, sa culture, que par les belles rencontres que j’ai pu faire.

    Pendant ce temps l’idée de continuer de voyager/travailler à fait son chemin, et est devenue pour ainsi dire une évidence!

    J’ai donc quitté mon emploi en Corse pour continuer l’aventure! Entre temps je ne me suis pas gêné pour faire une parenthèse de 3 semaines en Thaïlande 🙂 ( coup de cœur) et me voila désormais en Suisse pour quelques mois de travail.
    Pour le travail en Home, je rejoint le témoignage de Fanch’.

    La suite sera très certainement la Polynésie Française, pour travailler et avant ça Madagascar/réunion puis Indonésie pour le voyage. yes!

    Voila, je ne regrette rien concernant mes choix, ce n’est jamais facile de se lancer à l’aventure mais on est tellement content quand on y est, et surtout lorsqu’on peux entrevoir les possibilités qui s’offre à nous. On se sent vivant!

    Bonne continuation à tous et Bonne année!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.