Vivre un cyclone à l’ile de la Réunion n’est pas un événement banal dans une vie. Chaque cyclone est différent : de par sa forme, sa vitesse, sa trajectoire… Mais les actions de préventions, elles, sont toujours les mêmes.




Nos conseils pour vivre sereinement un cyclone à l’ile de la Réunion

Nous nous sommes rendu compte que pour les nouveaux arrivants ou pour ceux qui sont en vacances sur l’ile, les réflexes élémentaires ne sont pas connus de tous. Il existe bon nombre de sites qui vous permettront d’en savoir plus sur les différentes définitions. Vous apprendrez que le terme cyclone est un terme générique pour qualifier un phénomène météorologique en approche. En fonction de la situation géographique, cet événement climatique prendra un nom différent à travers le monde : ouragan dans l’Atlantique nord et le Pacifique Nord-Est, typhon en Asie de l’Est et cyclone dans les autres bassins océaniques.Une échelle commune permettra de classer le cyclone en fonction de la puissance de ses vents.  

Nos conseils pour vivre sereinement un cyclone à l'ile de la Réunion

Dans cet article nous passerons outre des recommandations de base, vous trouverez ici toutes les astuces éprouvées par les anciens qui ont l’habitude d’essuyer ce genre d’aléas météorologique à l’ile de la Réunion.

Nos conseils pour vivre sereinement un cyclone à l’ile de la Réunion

il existe 3 niveaux d’alerte lorsqu’un cyclone est en approche de l’ile de la Réunion :

  • Pré-alerte cyclonique : menace potentielle dans les jours à venir (risque supérieur à 24 heures)
  • Alerte orange : danger dans les 24 heures.
  • Alerte rouge : danger imminent.
  • Phase de sauvegarde cyclonique : la menace cyclonique est écartée, mais il reste des dangers.
Nos conseils pour vivre sereinement un cyclone à l'ile de la Réunion
N’oubliez pas de charger vos piles et vos batteries !

En pré-alerte cyclonique

Si un système dépressionnaire est en approche, il ne faut pas perdre de temps. Un cyclone peut par sa nature changer de trajectoire à tout moment, ralentir sa vitesse de croisière ou encore l’accélérer. C’est pour cela qu’après avoir écouté les dernières informations, il est important de faire quelques vérifications d’usage.

  • La règle absolue est de toujours se tenir informé à l’aide de source fiable et reconnue. Il faut suivre en temps réel les prévisions météorologiques et les bulletins d’informations. Branchez-vous sur radio Première, radio Première ou consultez le site de météo France Réunion.
  • Si un système dépressionnaire est en approche, il ne faut pas entreprendre de longues randonnées, ni de sortie en mer. Les radiers peuvent subitement être submergés et les routes coupées. Les parois montagneuses sont fragilisées et les risques d’éboulis très présents. La fameuse expression “le calme avant la tempête” prend ici tout son sens.
  • Faites vos courses et vérifiez vos réserves (eau, conserves, médicaments, bougies, piles pour la radio…). Ne cédez pas à la panique et n’achetez pas tout le magasin. Il faut aussi avoir un sens civique et moral pour les autres.
  • Méfiez-vous du beau temps relatif et ne vous approchez pas du rivage en cas de forte houle.
  • Rentrer tous les objets que le vent peut emporter. Il ne faut rien laisser trainer dehors qui peut être entrainé par le vent et devenir un projectile. 
  • vérifier le téléphone et le centre d’accueil le plus proche de votre domicile (liste disponible sur le site internet de votre mairie)
  • Avoir une radio qui fonctionne à piles, cela vous permettra de continuer à vous tenir informé avec Freedom quand le téléphone et l’électricité ne marchera plus
  • Rester calme et ne céder à la panique.




Bonus : les conseils et astuces de gramoun

Ce n’est pas le premier cyclone que nous vivons à l’ile de la Reunion. Les parents et les anciens nous ont inculqué quelques réflexes et astuces pour vivre au mieux ce type d’événement que nous partageons avec vous aujourd’hui :

  • Éteignez et débranchez l’ensemble de vos appareils électriques. Assez rapidement le courant sera complètement coupé et le réseau général sera victime de surtension. Ce qui n’est pas très bon pour vos équipement électronique, surtout les plus sensibles qui ont besoin d’une tension stable.
  • L’eau du robinet ne sera plus potable à cause des fortes pluies, veillez à avoir un stock suffisant d’eau en bouteille (pour environs 3 ou 4 jours). L’alimentation générale en eau sera aussi rapidement coupée, ce qui peut poser problème pour les gestes banals de la vie quotidienne comme : faire la vaisselle, sa toilette ou aller aux WC.
  • Avant l’alerte rouge, remplissez une baignoire complète que vous pourrez utiliser durant le cyclone.
  • Attention si vous avez des plaques électriques (plus de courant = plus de plaque). Un petit réchaud à gaz peut s’avérer bien utile ! Cela vous permettra de continuer à faire la cuisine en cas de coupure de courant (et il pourra vous servir lors de vos prochains pique-niques!).
  • Chargez votre congélateur de bouteille d’eau, en cas de coupure de courant ces bouteilles d’eau joueront le rôle de pain de glace et garderons vos aliments au frais.
  • Si vous avez pas mal de provisions dans votre congélateur, pendant la coupure de courant ne l’ouvrez pas. S’il est plein, vous pouvez garder vos aliments jusqu’à 48 heures.
  • Si vous avez peur de manquer d’eau, laver votre poubelle, désinfectez-la, remplissez la un peu et laissez-la dehors avec le couvercle ouvert, elle va vite se remplir avec la pluie. Cette reserve d’eau sera parfaite pour les WV en cas de coupure d’eau.
  • Si votre baie vitrée n’a pas de volet protecteur et ne supporte pas l’afflux de vent et commence à gondoler : faites une petite ouverture ! Une entrée d’air permettra de réduire le poids du vent sur la vitre et évitera qu’elle n’explose ! Vous pouvez aussi faire un grand X avec du scotch, cela réduira les débris de verre si elle casse.

Nos conseils pour vivre sereinement un cyclone à l'ile de la Réunion 

J’espère que cet article vous aidera à bien à vous organiser durant le passage d’un cyclone à proximité de la Réunion. Durant cet période, n’oubliez pas les plus vulnérables et faites encore plus preuve de solidarité.

Que ce soit entre amis ou entre voisins, donnez un peu de votre temps pour aidez vos voisins à élaguez les arbres, ramassez des branches ou déplacez des meubles.

 

 

N’oubliez pas aussi qu’un grand nombre de “gramoun” vivent seuls et sont encore plus vulnérables pendant cette période. Le conseil ultime que nous pouvons vous donner et de ne pas oublier vos animaux. Eux aussi peuvent être perturbés par ce type de phénomène climatique, n’oubliez donc pas de les rentrer à l’intérieur.

1 Commentaire

  1. Judith
    17 janvier 2018
    Répondre

    Bonjour, l’ouverture d’air peut être risqué pour la structure de la maison, l’entrée d’air, demande une sortie, et la première chose qui sera la moins solidement fixé partira généralement la toiture.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *