Plus de rencontres et de solidarité avec Sourires Nomades


Sourires Nomades, vous ne connaissez pas encore ? C’est une plateforme communautaire où chaque voyageur est invité à partager les rencontres faites au cours d’un voyage. Son slogan : voyager, aider, partager. Un site tourné vers les autres, un lieu d’échange pour les voyageurs, par les voyageurs. Charly, l’initiateur de ce site participatif, a accepté de répondre à nos questions et avec le sourire bien sûr !

logo-sourires-nomades

Charly, peux-tu te présenter ?

Et bien, je suis journaliste, voyageur-baroudeur passionné, photographe amateur et une bonne trentaine d’années au compteur. Je ne conçois pas mes voyages sans la rencontre avec l’autre et cet état d’esprit s’est traduit par la création du site Sourires Nomades.

Peux-tu nous expliquer le but et le fonctionnement de Sourires Nomades pour ceux qui ne connaissent pas ce site ?

L’objectif du site est promouvoir un voyage plus humain et solidaire. Pour cela, nous invitons les voyageurs à partager leurs rencontres de voyages, autrement dit leurs sourires nomades, mais aussi à répondre aux éventuels besoins des associations.

sourires-nomades-voyage-solidaire-2

Au Mali. Un moment de partage magique où on a fait l’école à des enfants d’un quartier de Bamako, chez Mamadou

sourires-nomades-voyage-solidaire-3

Personne n’osait les approcher et finalement, je n’ai pas eu à beaucoup m’employer pour les faire sourire. Un très bon souvenir !!! 

Plus de rencontres et de solidarité avec Sourires Nomades

Tu as réussi à connecter les gens entre eux et à créer un réseau participatif. Quel est le cheminement de cette idée ?

Pour l’instant, nous sommes qu’au tout début du projet mais j’espère que beaucoup de voyageurs et d’associations viendront s’inscrire à l’avenir.

Au départ, Sourires Nomades était simplement mon blog. J’y postais des billets de voyage, mais aussi des portraits de personnes et d’associations croisées au cours de mes expéditions. Et puis, ce sont les mails de mes lecteurs qui ont donné une autre dimension à Sourires Nomades. Certains me parlaient de leurs rencontres de voyages, d’autres voulaient que je les mette en relation avec une association mentionnée dans mon blog. Du coup, j’ai souhaité ouvrir le site à tous ceux qui mettent la rencontre au cœur de leur voyage.

sourires-nomades-voyage-solidaire-

Là c’était en Inde, avec les arrivées des bateaux de pêche. Chaque jour, le lieu change et on avait galéré pour trouver. Au final, une super matinée avec les pécheurs et bien sûr, ils avaient besoin de l’aide de tout le monde pour accoster.

Comment as-tu rencontré / composé la Team Sourires Nomades ?

Comme je travaille dans le secteur du web, j’ai réussi à embarquer des anciens collègues de boulot dans cette aventure. Elle n’aurait d’ailleurs jamais existé sans eux. Je profite donc de cette occasion pour remercier tout particulièrement Simon, Catherine et Romain qui ont été les premiers à me rejoindre. Nous travaillons tous en parallèle de notre vie professionnelle, et nous avons donc agrandi l’équipe pour continuer à faire avancer, petit à petit, le projet.

sourires-nomades-voyage-solidaire-8

Depuis l’équipe s’est agrandie, mais les principaux ouvriers du projet se sont ces 3 jeunes gens Simon, Romain (à gauche) et Catherine

Quel est ton rôle au sein de Sourires Nomades ? Est-ce que c’est ton boulot à plein temps ?

Disons que je gère le projet dans sa globalité, et que mes amis apportent un précieux appui technique au site. On fait le point à peu près quatre fois par an. Moment privilégier pour prioriser les idées, et les mettre en oeuvre jusqu’au prochain apéro ;). Par ailleurs, je continue aussi à écrire sur le blog, et modère également les publications des inscrits.

Que représente pour toi le sourire ? Est-il important pour toi dans la vie de tous les jours ? Le sourire est-il universel ?

Pour moi, le sourire est le véritable fil conducteur du bonheur.

Oula, ça fait beaucoup de questions pour répondre brièvement lol. Pour moi, le sourire est un véritable fil conducteur du bonheur. J’essaie donc de sourire le plus possible. Et bien sûr j’entends par là, apprécier la chance que nous avons d’être là, profiter de la vie et de ceux qui nous entourent.  Quant au lien qu’il crée, je reprendrais simplement les mots de Victor Borge : «un sourire est la plus courte distance entre deux personnes». Tout est dit.

Les gens sont-ils assez souriants pour toi en France ?

Le Français est réputé pour sa bonne humeur, non ? 😉 De manière générale, je trouve que nous ne sommes jamais assez souriants, en France et ailleurs. Et malheureusement, sans rentrer dans un état des lieux approfondi de nos sociétés, entre individualisme et matérialisme, les sourires ont la vie dure ces temps-ci.

Après avoir voyagé, te sens tu privilégié d’habiter en France ?

Lorsqu’on peut boire, manger, dormir à l’abri et se soigner, je considère qu’on est privilégié.

Oui, même si j’en étais déjà conscient avant. Le voyage est une véritable ouverture de l’esprit, il aide vraiment à se sentir citoyen du monde. Il permet de comparer nos vies, nos cultures, nos quotidiens. C’est une piqûre de rappel sur ce que nous considérons comme avantages et inconvénients de vivre en France.

Quand j’entends quelqu’un pester contre ces “privilégiés” de patrons milliardaires ou de footballeurs millionnaires, je lui rappelle simplement que dans deux minutes, il ira faire ses besoins dans de l’eau potable, et qu’aujourd’hui 800 millions de personnes n’y ont toujours pas accès. Lorsqu’on peut boire, manger, dormir à l’abri et se soigner, je considère qu’on est privilégié. Le reste n’est qu’accessoire, le bonheur c’est les autres.

Y a-t-il un sourire que tu as publié et qui t’a particulièrement ému ?

Tous ces sourires nomades m’ont apporté quelque chose. Chaque personne rencontrée a été un enrichissement, mais bien entendu si je devais en choisir un, je prendrais le premier, celui qui à fait naître mon blog, Souleymane, enfant de Yendouma au Mali.

sourires-nomades-voyage-solidaire-6130

Peux-tu nous raconter l’histoire de ta mascotte ?

J’ai récupéré cette mascotte quand je travaillais à Ouest-France. Elle s’appelle Dimoitou. Durant mes voyages, je me suis pris au jeu de la prendre en photo devant des monuments ou lieux connus. J’ai alors remarqué que d’autres voyageurs avaient aussi leur mascotte, j’ai donc ouvert la galerie des mascottes sur Sourires Nomades.

Comment a été accueilli ton projet par la communauté de blogueurs voyage ?

Le projet a toujours été très bien accueilli, mais pour qu’il soit sur le chemin de la réussite, il faudrait une véritable mobilisation de la communauté pour en parler, comme vous le faites ;). Plus il y aura de voyageurs inscrits sur le site, plus il y a aura de possibilité d’aider une association. Et bien sûr, plus il y aura de belles rencontres de voyages à partager sur le site.

Dans quelle direction souhaites-tu aller avec Sourires Nomades ?

Si l’on veut que le projet se pérennise et remplisse sa mission dans la durée, il faudra trouver un modèle économique adapté à notre statut associatif. Mais avant d’en arriver à cette question, il faut d’abord continuer à rassembler une communauté de voyageurs, tout en faisant connaître la plateforme auprès des associations pour qu’elles publient leurs besoins.

Le chemin est encore long pour que tous les voyageurs prennent le réflexe de regarder la page Assos avant de partir en voyage.

sourires-nomades-voyage-solidaire-15

Une jolie Frimousse de Kochi en Inde à découvrir parmi mes nombreux sourires

sourires-nomades-voyage-solidaire-1020191

Je profitais d’un déluge pour apprendre le Laotien avec cette dame qui nous a gentiment accueilli sous son toit

 

Et pour la suite, quels sont tes projets ?

De se côté là, je ne suis généralement pas avare d’idées et d’envies. L’avenir s’inscrira encore je l’espère, avec beaucoup de voyages et de rencontres. Et puis, je suis l’heureux papa d’un petit Axel, forcément très souriant, depuis novembre 2013. Je vais essayer de lui ouvrir les portes du monde avec ces valeurs de partage, de respect, de curiosité et de solidarité qui me sont chères.

Nous trouvons ton travail formidable, une belle initiative qui invite à plus de rencontres et de partage. Bravo, continuez !  
Si vous aussi vous souhaitez partager vos rencontres et ces instants uniques vécus lors de vos voyages, n’hésitez pas à vous inscrire sur Sourires Nomades. Infos, partages et bonne humeur garantis !

Crédit Photo : Charly Guérin

2 Commentaires

  1. Avatar
    Simon Guillemin
    10 septembre 2014
    Répondre

    Ce bon vieux Charly 🙂 Clin d’oeil mérité !

  2. Avatar
    Charly Guérin
    10 septembre 2014
    Répondre

    Merci Simon Guillemin … les magnifiques assos que tu as rencontrées peuvent nous rejoindre aussi. Plus on est de fous, plus on sourit 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.