Travailler en tant qu’infirmier en Guyane


Nous avons reçu de nombreuses demandes de renseignements pour travailler en tant qu’infirmier en Guyane, nous avons donc décidé de regrouper toutes nos informations dans cet article. Elles sont tirées de notre expérience puisque nous sommes allés travailler en Guyane (Cayenne et Saint-Laurent-du-Maroni) en 2015. 

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu’infirmier en Guyane

Les structures de soin en Guyane

La Guyane est un vaste territoire peuplé essentiellement sur la bande littorale. Il y a 3 grandes villes principales : Cayenne, la capitale régionale, Kourou où siège le centre spatial et St Laurent du Maroni, à la frontière du Suriname.

Les vols vers la Guyane au meilleur prix !

  • Les établissements Publics : il en existe deux
    • le CHAR Centre Hospitalier André Rosemont à Cayenne, il gère aussi tous les dispensaires de Guyane
    • le CHOG Centre Hospitalier Ouest Guyanais à St Laurent du Maroni
  • Les établissements Privés (liste non exhaustive) :
    • le CMCK Centre Médico-Chirurgical de Kourou, établissement géré par la Croix-Rouge
    • la Clinique Véronique à Cayenne
    • la Clinique Saint-Paul à Cayenne

Il existe également beaucoup de dispensaires en Guyane (CDPS – Centre Délocalisé de Prévention et de Soins) dont quelques un uniquement accessible en pirogue (ou en avion), je pense à Maripasoula, Camopi, Grand Santi, Papaïchton… Pour postuler, il faut envoyer sa demande au centre de référence qui est le CHAR de Cayenne.

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Nos conseils pour postuler :

L’hôpital de Cayenne (le CHAR) recrute exclusivement les infirmiers une fois sur place et très peu à distance. Si vous souhaitez travailler là bas, on vous conseille de vous présenter directement à la DRH avec votre CV. L’établissement possède son propre IFSI, il y a donc moins de postes à pourvoir, mais tout est possible surtout si vous avez de l’expérience. C’est la plus grande structure de soin de la Guyane.

Découvrez l’interview de Louise une infirmière qui travaille au CHAR de Cayenne

L’hôpital de St Laurent du Maroni peut recruter à distance s’ils ont des besoins. En général, ils peuvent vous proposer un logement (en colocation) pour les 2 premiers mois lors de votre arrivée (payant = 450€). Cette ville se situe à 3h de Cayenne et est aux antipodes de la métropole, mais aussi de la capitale Cayenne, dépaysement garanti ! Le CHOG est un petit hôpital avec des services de chirurgie, médecine (polyvalente), pédiatrie (et néonatologie), SSR, EHPAD, bloc opératoire, Urgences et Maternité.

Pour aller plus au sujet de Saint-Laurent-du-Maroni

La Clinique Véronique ne jouit pas toujours d’une bonne réputation auprès des soignants à cause des conditions de travail. Cependant Florence a eu une bonne expérience là bas (en radiologie). Elle travaillait dans une bonne ambiance et l’esprit était familial. Elle a également eu de bons retours des soignants travaillant dans le service de dialyse.

Nous ne connaissons pas le CMCK, si vous y avez travaillé, n’hésitez pas à laisser vos retours dans les commentaires.

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane
Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu’infirmier en Guyane

Les salaires

Les salariés du secteur public bénéficient d’une indemnité DOM (la “prime vie chère”) qui majore le salaire de 40%. À titre d’exemple, en tant que jeune diplômé infirmier, mon salaire moyen était de 2200€ net / mois (travail de jour avec 2 week-ends par mois). Ce salaire variera donc en fonction de votre ancienneté et du nombre de nuit ou de week-end effectué.

Les vols vers la Guyane au meilleur prix !

Le secteur privé n’applique pas cette majoration, de ce fait les salaires sont généralement plus faibles par rapport au secteur public, cependant ils restent globalement plus élevés qu’en métropole. N’ayant pas travaillé moi même dans le privé, je ne peux pas vous en dire plus, à vous de négocier (si vous avez travaillé dans le privé en Guyane, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire).

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Les conditions de travail d’un infirmier en Guyane

La Guyane est un département très riche en diversité culturelle. Lors d’une même journée de travail vous allez être amené à soigner des créoles, des métros, des Brésiliens, des Haïtiens, des Bushinengues, des Hmongs, des Amérindiens… brefs, il faut savoir s’adapter et apprendre à travailler dans un environnement où une majorité de patients ne parlent pas le français.

En ce qui concerne le travail en lui même, la spécificité de ce DOM fait qu’il y a beaucoup de pathologies liées à la médecine tropicale et aux urgences pédiatriques… Pour en savoir plus, je vous conseille de lire l’article de Yohan sur son expérience d’infirmier à St Laurent du Maroni.

La Guyane est un département touché par la précarité et l’immigration, où la population est relativement jeune puisque 45% de la population a moins de 20 ans. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article sur l’environnement social de ce département.

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu’infirmier en Guyane

Le logement

C’est la grande problématique de ce DOM, la population étant en forte croissance démographique, le nombre de logements disponibles est insuffisant. L’offre étant supérieure à la demande, les prix sont donc relativement chers. À Cayenne, par exemple, il n’est pas rare de devoir payer 500 euros pour un studio. À St Laurent du Maroni, c’est plus difficile, les annonces sont rares et les prix démentiels, il faut être attentif et sauter sur les bonnes occasions. N’hésitez pas à demander au CHOG (Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais) un logement à votre arrivée afin de prendre le temps de chercher sur place.

Les vols vers la Guyane au meilleur prix !

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Beaucoup d’infirmiers se tournent vers la colocation lorsqu’ils arrivent en Guyane, encore plus à Saint-Laurent-du-Maroni. Vous trouverez toutes les offres de colocations sur le site de blada (bien plus que sur leboncoin), mais surtout par le bouche-à-oreille.

Si vous souhaitez passer une annonce, n’hésitez pas à vous rendre sur notre groupe Facebook pour passer votre annonce et chercher une colocation.

 

La sécurité

On nous a bassiné avant de partir avec la sécurité, les gens forgent leurs impressions sur des “on-dit” et sur des reportages à la Bernard de la Villardiére. La plupart des gens qui vont vous parler de la Guyane sont des gens qui n’y sont jamais allés et qui ont un jugement erroné sur ce département.

Notre avis : Florence a vécu seule pendant 4 mois à Cayenne, son avis est plutôt bon, car étant une fille seule que vous soyez à Paris ou à Cayenne vous vous ferez embêter (gentiment). Étant à pied et réalisant ses déplacements toujours en vélo ou à pied il est plus facile de vous faire accoster. Je pense que si vous êtes une fille seule en voiture, vous n’aurez aucun problème si vous respectez les règles de base de sécurité comme éviter de sortir seule la nuit. Il y a effectivement de la petite délinquance à Cayenne, par exemple Florence s’est fait voler son vélo, mais l’ambiance générale la journée est bonne.

Pour Saint-Laurent-du-Maroni notre avis est radicalement différent. Être une fille seule est difficile, le décalage culturel est important. Sortez toujours en groupe même en journée, évitez de sortir seule la nuit, les petites agressions arrivent souvent et les vols sont légions.

Nous sommes restés 3 mois à Saint-Laurent, dont 1 mois avec notre van VW. Comme vous le savez il est assez reconnaissable de loin et ne passe pas vraiment inaperçu, on a essayé de nous le voler une fois (on remercie notre alarme). Je me suis fait voler mon repas du soir (fraichement acheté chez le chinois !) une fois en sortant du travail. Des collègues se sont fait voler leur téléphone en pleine rue, des filles qui rentraient en vélo (de nuit) se sont faite agresser… Il faut partir en connaissance de cause.

Saint Laurent est victime de précarité et d’inégalité sociale. Pourtant, malgré le contexte particulier, si je devais travailler de nouveau en Guyane, je choisirai la ville de Saint-Laurent-du-Maroni pour son authenticité et son empreinte culturelle forte.

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Le transport

La Guyane un territoire étendu où chaque commune est située à une centaine de kilomètres de la suivante, pouvoir se déplacer est donc fondamental ici. Les principaux moyens de locomotion sont donc la voiture, le bus, la pirogue pour plusieurs communes isolées du fleuve ou encore l’avion. Sachez-le, pour vous rendre à Saint-Laurent du Maroni depuis Cayenne c’est plus de 3 heures de route.

Si vous souhaitez vous installer ou rester plusieurs mois en Guyane, je vous conseille vivement d’investir dans une voiture. Il existe beaucoup d’occasions et le coût est en général plus élevé qu’en métropole. Si vous avez la possibilité de faire transiter votre voiture de France vers la Guyane, n’hésitez pas une seconde. On décrit la démarche dans cet article

Il existe plusieurs lignes de bus à Cayenne qui vous permettent de vous déplacer. Même si la fréquence de passage des bus  est basse (en général 1 bus par heure) cela peut dépanner.

Le covoiturage est très populaire ici, pour les déplacements entre les diverses communes, n’hésitez pas à consulter ou à passer les annonces via le site communautaire blada, tout se passe là-bas. Nous avons utilisé plusieurs fois le covoiturage (en tant que passager et conducteur) sur le parcours Cayenne <——–> Saint-Laurent-du-Maroni, et à plusieurs reprises on nous a dit de nous méfier. Pour nous tout s’est toujours bien passé (nous nous fions au feeling par téléphone).
En tant que conducteur, vous pouvez avoir des problèmes avec des gens qui ne vous payent pas, des gens qui ne viennent pas au dernier moment au rendez-vous (embêtant si vous vouliez rentabiliser le trajet), des gens sans papier (oui, oui ! et là je ne vous raconte pas le stress au moment du passage devant les gendarmes du barrage d’Iracoubo)…
En tant que passager c’est pareil, des gens qui ne viennent pas au rendez-vous, des personnes qui se prennent pour des pilotes de formule 1…

Il existe aussi des lignes de bus Cayenne <——–> Saint-Laurent-du-Maroni, (n’oubliez pas de prévenir le chauffeur avant de partir, c’est du vécue !), ou aussi le très  célèbre taxi-co.

Je ne vous parle pas des embouteillages qui règnent pour accéder au centre de Cayenne….

circulation guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Coût de la vie

En ce qui concerne l’alimentation, si vous mangez local et que vous achetez vos produits sur le marché et chez le poissonnier, vous arriverez à maintenir un prix raisonnable pour manger. Maintenant si vous souhaitez garder vos habitudes alimentaires de métropole et faire vos courses dans les grandes surfaces, les prix s’enflamment (parfois 40% de plus sur certains produits).

Pour comparer, le coût de la vie en Guyane est plus cher que dans une ville moyenne de province de France Métropolitaine (entre le logement, la voiture, l’alimentation). Cela est compensé par votre salaire si vous travaillez dans le public, donc dire que vous ne vivez pas mieux ce serait mentir. Même si elle fait débat, on comprend l’utilité de cette fameuse indemnité, pour aller plus loin nous avons détaillé de façon concrète le coût de la vie en Guyane dans un article dédié.

Pour voir plus de photos, suivez-nous sur instagram 

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane

Travailler en tant qu'infirmier en Guyane
médecin du monde-8

médecin du monde-11

Les opportunités pour travailler en Guyane pour les infirmiers restent nombreuses, malgré un contexte tendu dans les autres DOM. Même si vous ne trouvez pas à distance, une fois sur place je ne connais pas d’infirmier qui sont restés sur le carreau. Travailler en Guyane est riche d’enseignements et permet d’avoir une réelle expérience en médecine tropicale mais aussi en pédiatrie (les soins aux enfants sont omniprésents que ce soit en chirurgie ou aux urgences). C’est un département où énormément de choses sont encore à construire et à mettre en place. Je pense que c’est le département Français idéal pour ceux qui ont soif d’aventure, de découvertes, mais surtout de dépaysement….en France ! 

Nos données datant de 2015, n’hésitez pas à laisser un commentaire si certaines choses ont changé depuis.

9 Commentaires

  1. laurent
    10 mars 2016
    Répondre

    super chouette comme article les photos sont belles aussi on dirai ce qu’on voit de ses propres yeux 🙂

  2. 20 mars 2016
    Répondre

    Julien Mancina-Velasco

  3. Jeremy
    20 mars 2016
    Répondre

    Bonjour,
    Voilà plusieurs mois que je découvre avec intérêt vos périples… et ça donne envie !!
    Nous sommes 3 étudiants infirmiers voulant partir en stage dans un an en Guyane pendant 6 semaines
    L’idée c’est kourou –> camopi –> St Georges de l Oyapock
    Et donc stage au cmck puis les hôpitaux délocalisés…
    Auriez vous des infos ou contacts la bas ? On galère à contacter de vive voix le drh de Cayenne

    • 20 mars 2016
      Répondre

      Salut, il me semble qu’il n’est pas possible de faire des stages dans les dispensaires…De plus il me semble difficile d’être mobile en restant seulement 2 semaines à chaque endroit, c’est vraiment peu pour “sentir” les spécificités de chaque ville.

  4. Waouh yo, c’est comme sur la photo le travail à la réunion ????? Cool, j’arrive !

  5. Didie
    22 mars 2016
    Répondre

    Bonjour recherche il des aides soignants également ?

    • 22 mars 2016
      Répondre

      Bonjour, non pas du tout ce sont des postes occupés par les locaux.

  6. Lucie
    30 juin 2016
    Répondre

    Bonjour à vous deux,
    Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour la qualité de votre blog, je ne suis pas une grande experte en la matière mais les informations sont vraiment de qualité, le tout avec une belle mise en page et des photos séduisantes! Votre démarche est très intéressante!
    Je suis infirmière en France, actuellement en dispo après 9 ans de service en réanimation médicale, au chu d’Angers, où j’étais également tutrice! J’ai aujourd’hui envie d’ouvrir mes horizons tant professionnels que personnels! Je suis actuellement en voyage au Maroc! Pour la suite de l’aventure, la Guyane me tente particulièrement! Pourquoi pas un départ cet été? Avez vous des infos plus actuelles encore, sur le marché de l’emploi en 2016, principalement dans le secteur public? Avez vous encore des contacts sur place? Mon profil est-il recherché en Guyane? Pensez vous qu’en mode économe, on peut vivre à deux avec un salaire en Guyane, mon compagnon étant écrivain, il a peu de ressources financière?
    Merci pour votre réponse et pour les infos déjà apportées!
    Par ailleurs, si vous avez des questions sur le secteur de la santé en Anjou ou sur le travail en réa, n’hésitez pas à me contacter! Je suis pour le partage d’expérience! Vous pouvez aussi passez mon adresse mail à d’autres personnes, si d’autres sont intéressés! On ne sait jamais!
    Bon vent à vous et bonne continuation pour la suite de vos aventure!
    Lucie

  7. Noireau
    22 juillet 2018
    Répondre

    Merci pour ces partages qui m’ aideront à accepter ou non ma mutation sur Maripasoula. La vie y semble dure mais le travail combien intéressant.
    Merci encore.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.