Vantrip en Espagne : visite en terre de Navarre


Nos quelques jours d’escapade en Espagne nous ont permis de vadrouiller dans la région de la Navarre. Après avoir découvert les Férias de Pampelune et le désert des Bardenas, nous avons parcouru l’arrière-pays qui est tout aussi séduisant. Entre vieux monastère, village traditionnel, château et randonnée, nous vous invitons à nous suivre dans ce périple.

carte-navarre

La Foz de Lumbier

Creusée dans la roche calcaire par la rivière Irati, la Foz de Lumbier est une gorge classée réserve naturelle. Elle se situe aux confins Ouest de la sierra de Leyre, aux pieds des Pyrénées de Navarre.  Nous avons visité ce paysage spectaculaire peuplé de vautours en empruntant un sentier qui longe la rivière aux pieds des falaises.

Pour y accéder depuis la commune de Lumbier, nous avons suivi une petite route qui mène à un parking situé à quelques mètres seulement de l’entrée de la gorge. Ce parking est gardé et surveillé, nous nous sommes acquittés d’environ 2€ pour nous stationner en toute sécurité. Par la même occasion le garde nous remet le plan des lieux et nous donne quelques explications (où je n’ai pas tout saisi, mon espagnol étant encore approximatif). La suite c’est facile : Vamos a caminar un poquito* !

*traduction : allons marcher un petit peu.

Il y a 2 options pour se balader : un simple aller-retour jusqu’à la gorge ou une boucle plus complète de 5,5 km avec un dénivelé de 175 mètres. Nous décidons de faire la “grande boucle”. Le sentier grimpe un peu au début pour redescendre vers la gorge. Globalement, c’est une rando assez facile, mais ne le faite tout de même pas en tong car ça peut glisser. Au bout de 20 minutes, nous devons traverser un tunnel sombre creusé dans les falaises. À sa sortie, nous découvrons cette gorge étroite de 1300 mètres de long, qui est d’une beauté grandiose. Ses parois verticales atteignent 150 m aux côtés les plus élevés. Ses fissures et failles accueillent les nids de grands rapaces, parmi lesquels abondent les vautours fauves et les gypaètes barbus, dont le vol nous accompagnera tout au long de la visite. D’ailleurs, je pense que durant cette balade j’ai eu plus souvent la tête en l’air qu’autre chose.

Vantrip en Espagne : visite en terre de NavarreVantrip en Espagne : en terre de NavarreEspagne-Bardenas-9121Vantrip en Espagne : visite en terre de NavarreVantrip en Espagne : La Navarre

Espagne-Bardenas-9181Espagne-Bardenas-9152Vantrip en Espagne : en terre de Navarre

Et-navarre-espagne-vantripVantrip en Espagne : La NavarreEspagne-Bardenas-9184Vantrip en Espagne : en terre de Navarre  Espagne-Bardenas-9197

 

Le Monastère de Leyre

Comme à notre habitude nous avons repris la route pour aller voir un peu plus loin. Il se trouve qu’à environ 20 minutes de Lumbier se trouve un grand lac et un barrage : le lac de Yesa et surplombant ce lac : un vieux monastère.  Invitant au calme et au repos, nous décidons de passer la nuit sur le Belvédère qui domine la vallée, la vue est imprenable !

Au matin, nous rejoignons l’édifice pour l’admirer de plus près. Il s’agit du Monastère de Leyre, il est très bien conservé et c’est un parfait exemple de l’architecture médiévale. Ce monastère est édifié sur les flancs de la sierra de Leire et offre une vue panoramique impressionnante sur le barrage de Yesa. La visite est à 2€75 alors ni une ni deux, nous décidons de découvrir ce lieu de l’intérieur. La visite se fait seul, d’ailleurs on nous remet les clefs de l’église pour pouvoir y rentrer. C’est la première fois que j’ai les clefs d’une église entre mes mains, bon OK ce n’est pas les clefs du paradis, mais ça fait un petit quelque chose quand même. Une sorte de responsabilité divine confiée pour quelques heures de visites (j’en fais un peu beaucoup, mais avoir les clefs m’a beaucoup amusé).

Bon, revenons à la visite : c’est un Monument National de style roman. Avec les clefs remises donc, vous avez accès à l’église. À certaines heures vous pourrez même assister aux chants grégoriens, véritables prières musicales des moines bénédictins qui habitent encore le monastère. Après l’église, nous avons visité la crypte du XIe siècle. C’est un vaste lieu de culte au sous-sol fait de colonnes basses, d’arcs et de voutes croisées. Il paraitrait que des rois de Navarre y ai été enterré. Derrière la crypte, il y a un tunnel gardé par l’abbé San Virila.

La légende raconte que St Virila était un moine tourmenté par ses doutes sur la vie éternelle au ciel. Si bien qu’un jour qu’il se promenait dans la montagne de Leire, il fut subjugué par le chant d’un Rossignol et tomba d’extase. Le lendemain, à son réveil, il retourna au monastère, mais aucun moine ne le reconnut ! 300 ans s’étaient écoulés ! Dieu lui montra ainsi le mystère de l’éternité.

Pour info, cet imposant monastère très bien préservé offre une possibilité de gite et de couvert pour ceux qui veulent y faire halte. De là plusieurs départs de randonnées sont possibles et permettent d’avoir une très belle vue depuis le sommet de la colline qui surplombe la vallée et les montagnes autour.

 

Vantrip en Espagne : visite en terre de Navarre

Espagne-Bardenas-navarreEspagne-Bardenas-navarre2Espagne-Bardenas-navarre3Espagne-Bardenas-navarre4

navarre-espagne-vantrip-8968navarre-espagne-vantrip-8972navarre-espagne-vantrip-8975navarre-espagne-vantrip-8984navarre-espagne-vantrip-9000navarre-espagne-vantrip-9010navarre-espagne-vantrip-9011navarre-espagne-vantrip-9020

 

Vantrip en Espagne : visite en terre de Navarre

La cité du vin : Olite et le palais des Rois de Navarre

Sur la route, entre Pampelune et le désert des Bardenas, nous nous sommes arrêtés à la commune d’Olite. La silhouette élancée et harmonieuse du château qui domine la ville nous a tout de suite séduites. Dés l’entrée de la ville, pas de problème pour stationner, de grands parkings gratuits permettent d’être à deux pas de la cité. Olite était par le passé le siège de la Cour Royale au Moyen Âge, les épaisses murailles et les tours crénelées ont abrité rois et princesses. D’ailleurs ce fut le lieu de résidence de Charles III qui le transforma en Palais Royale majestueux. Ce château donne vraiment tout son cachet à la ville. D’ailleurs, il a été déclaré monument national en 1925.

Nous n’avons pas eu le temps de visiter le château, mais nous nous sommes promenés dans les rues étroites d’Olite. Un plaisir pour les yeux (et pour les photographes) avec toutes ses nobles maisons de pierres aux blasons prestigieux et ses splendides avant-toits en bois. Il y a aussi de longues de galeries médiévales et de splendides églises, sans oublier les murailles romaines. Et pour couronner le tout : le climat méditerranéen a fait d’Olite la capitale du vin.

Espagne-Feria-Pampelune-1-6Espagne-Feria-Pampelune-1-9Espagne-Feria-Pampelune-1-10Espagne-Feria-Pampelune-1-11Espagne-Feria-Pampelune-8222Espagne-Feria-Pampelune-8225Espagne-Feria-Pampelune-8242

Le Château de Javier

Durant ces 3 jours d’escapades, nous avons pu aller à la découverte du Château de Javier. Il se situe en plein cœur de la région espagnole de Navarre. Tout comme le château d’Olite, la silhouette du château de Javiers se dresse à l’horizon avec ses tours crénelées et nous annonce l’arrivée au village de Javier. C’est ici le berceau de St François Xavier (Javier) qui était le patron de Navarre, des missions et du tourisme en Espagne mais aussi l’un des fondateurs de la Société des Jésuites.

Pour accéder au site, c’est très simple nous nous garons sur un immense parking désert aux abords du parc du château. Le site est très bien aménagé et arboré et nous commençons par tomber sur les magasins de souvenirs qui bordent le parc. Au fond c’est une forteresse inexpugnable accessible par un pont-levis. De là nous apercevons un monde de tours, de cachots, de mâchicoulis et de meurtrières. Nous commençons par faire le tour du site, le temps est idéal pour une séance photo. J’ai vu aussi que pour ceux et celles qui désirent se dégourdir les jambes, un sentier de 1,5 km, soit environ 30 minutes, part de l’esplanade du château pour mener, à travers un paysage de vergers, jusqu’aux ruines d’un moulin à ogives sur la rive de la rivière Aragon. Nous n’avons pas eu le temps de faire cette balade. Ensuite, nous vous dirigeons vers la Basilique qui est accolée au château. Sur sa façade figurent des motifs rappelant la vie de Javier, elle est très bien conservée et mérite le coup d’oeil. A l’intérieur, je découvre une église plutôt moderne où, à mon grand regret, les bougies à lumière électrique ont remplacé les véritables cierges en cire…

Nous n’avons pas visité l’intérieur du château mais il me semble que le prix est là encore très abordable. Globalement en Navarre nous n’avons pas vu de visite à plus de 3€, la culture enfin accessible à tous, c’est très appréciable.

 

navarre-espagne-vantrip-9028navarre-espagne-vantrip-9030navarre-espagne-vantrip-9036navarre-espagne-vantrip-9047navarre-espagne-vantrip-9048navarre-espagne-vantrip-9056

 

Espagne-Bardenas-8256

 

Ce qui m’a plu en Navarre ? Même à la mi-juillet, les sites touristiques ne sont pas assiégés de touristes, ici même le plus petit village a des commerces de proximité avec un Bar Tapas… Et la nature n’est jamais trop loin.  La Navarre réunit parfaitement culture, gastronomie et balade dans des endroits encore préservés et cerise sur le gâteau : les Vans y sont bien tolérés. Et vous, avez-vous eu l’occasion d’y aller ?

1 Commentaire

  1. 15 septembre 2015
    Répondre

    Article très intéressant. J’ai aimé en particulier les infos sur les vautours !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *