Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps


Les soirées étudiantes inter-promo créent des liens, d’ailleurs aujourd’hui je vous présente Vincent, ancien-étudiant de mon école. Dés qu’il a eu son DE en poche, il est parti travailler en Guadeloupe. Curieux d’en savoir un peu plus de son aventure DOM TOM, il a accepté de répondre à nos questions. Direction La Guadeloupe pour Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps !

Salut Vincent, est ce que tu peux te présenter ? Quel est ton parcours ?

Salut, Je m’appelle Vincent, j’ai 24 ans, je viens de Bordeaux et je suis manip radio diplômé d’état depuis Juin 2012.

Après mon Bac S en 2007, j’ai eu du mal à savoir ce que je voulais faire et je suis allé en fac de Médecine. Je me suis aperçu assez rapidement que ces études là n’étaient pas faites pour moi donc j’ai stoppé ma première année au bout de 6 mois. Comme je voulais quand même travailler dans le milieu médical ou paramédical je me suis renseigné un peu pour voir les professions dans ce domaine et j’ai découvert le métier de manip radio. Pour ne pas rester sans rien faire et mettre un peu de sous de côté j’ai travaillé dans un fast food. Cela m’a permis de payer ma prépa aux concours paramédicaux à Bordeaux.

Après ça, j’ai passé les concours et j’ai été reçu à l’IFMEM (Institut de Formation des Manipulateurs d’Electroradiologie Médicale) du CHU de Poitiers.

Pourquoi avoir choisi de Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps ?

Lorsque j’étais en 3ème année j’avais pour projet de travailler dans les DOM-TOM, peu importe l’endroit, mais j’avais envie de voyager tout en travaillant afin de découvrir autre chose. Bien sur j’avais mes préférences c’était soit les Antilles (Martinique ou Guadeloupe) soit La Réunion ou la Nouvelle-Calédonie. Je voulais voir ce que ça faisait de vivre sur un lieu qui apparaît depuis la métropole comme une destination de vacances ! Et du coup rester assez longtemps pour réellement m’imprégner d’une culture différente.

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps
Il s’avère qu’une semaine avant les résultats du DE une annonce est parue pour un cabinet de radiologie de Pointe-à-Pitre, ils recherchaient un manip radio de toute urgence, même sans expérience. J’ai alors sans hésiter pris mon téléphone et j’ai tenté ma chance. Après avoir “harcelé” à plusieurs reprises le radiologue il a fini par accepter mais en me prévenant que si je ne faisais pas l’affaire il ne poursuivrait pas avec moi après les 2 semaines de période d’essai. De plus il fallait que je sois là au plus vite : dès que j’ai su que j’étais diplômé j’ai pris mon billet d’avion et 5 jours après j’étais en Guadeloupe !

Quel est ton poste là bas ?

Depuis que je suis arrivé en Guadeloupe, j’en suis à mon 3ème poste. A la base j’étais venu pour un CDD de 6 mois dans un cabinet de ville à Pointe-à-Pitre qui faisait uniquement de la radio standard et quelques examens avec produit de contraste (comme les arthrographies, les hystérosalpingographies…) ainsi que de la mammographie et des panoramiques dentaire. Malheureusement le CDD de 6 mois a été écourté car la personne que je remplaçais est revenu plus tôt que prévu, donc au final je suis resté 3 mois dans ce cabinet.

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps
Heureusement la Guadeloupe est une petite île et le bouche à oreilles fonctionne plutôt bien. Grâce à ça et aux “contacts” que je me suis fait ici j’ai pu trouver sans difficultés un autre CDD dans un autre cabinet de ville à Baie Mahault. Le poste que j’occupais dans ce cabinet était le même qu’à Pointe-à-Pitre. A la fin de ce contrat et toujours grâce aux bouches à oreilles,  j’ai appris qu’une clinique de l’île recherchait un manip radio.
J’ai postulé et j’ai eu ce poste que j’occupe depuis le Janvier 2013. C’est une clinique à Baie Mahault qui, d’un point de vue radiologique, a un plateau technique très intéressant car elle possède un 2 salles de radio standard, un pano, un mammographe, un scanner et une IRM. Actuellement j’y fais de la radio, de la mammo et j’ai été formé au scanner. Ma formation à l’IRM arrivera prochainement. Je suis amené à faire des astreintes (une par mois) soit un samedi, un dimanche ou un jour férié uniquement pour la radio car il n’y a pas de manip d’astreinte pour le scan et l’IRM dans la clinique où je travaille.

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps

Y’a t-il des différences avec ce que tu avais vu/fait en métropole ?

Parmi les différents endroits où je suis passé comme je n’ai travaillé que dans le privé et il est difficile pour moi de donner un avis sur ce qu’il se fait en métropole car la majorité de mes stages lors de ma formation ont eu lieu à l’hôpital. Si je dois comparer avec ce que j’ai pu voir dans mes stages dans le privé je trouve que la façon de travailler est sensiblement la même (dans le privé en tout cas).

Comment s’est passée ton intégration dans ton travail et en dehors ?

Mon intégration dans tous les endroits où j’ai travaillé s’est toujours très bien passé. J’ai toujours eu un accueil très chaleureux et agréable. Des collègues et anciens collègues sont même devenus maintenant des amis que je vois très régulièrement en dehors du travail. Ce qui fait qu’en ce qui concerne mon intégration en dehors je dirais qu’elle s’est passée tout a fait naturellement aussi. Les guadeloupéens sont des gens tout à fait charmant et souriant. J’avais entendu dire avant de partir que dans les Antilles il y avait du racisme et bien jusqu’à présent je ne l’ai pas ressenti une seule fois, je dirais même qu’au contraire les gens sont plus ouverts que dans certaines villes de métropole !

Le créole n’est pas trop difficile à comprendre ?

Le créole c’est pas encore ça pour moi ! Je comprends maintenant certaines expressions, comme beaucoup de mots sont issus du français forcement on arrive à comprendre dans le contexte mais sorti de son contexte je pense que j’aurais un peu plus de mal. Mais j’essaie de m’y mettre et j’apprend quelques mots et expressions mais il y a encore du travail…

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps

 

Quel est le coût de la vie là bas (alimentation, logement, transport) ?

Le coût de la vie en Guadeloupe est quand même plus élevé qu’en métropole surtout au niveau de l’alimentation. On doit compter environ 30% en moyenne de plus pour le même produit en Guadeloupe qu’en métropole. Pour le logement, les prix sont à peu près les même qu’une petite agglomération de métropole (comme Poitiers par exemple), et pour les transports le prix du carburant est presque le même qu’en métropole par contre l’achat d’une voiture est plus élevé. Les véhicules sont en moyenne beaucoup plus chères en Guadeloupe qu’en métropole et les transports en commun demandent encore à être un peu amélioré.

Quel est le salaire des manips dans les Antilles ?

Dans les Antilles et la Guyane un manip débutant dans le privé touche environ 2000€ net par mois, après suivant les établissements et le pouvoir de négociation on peut monter jusqu’à 2600€ net. Après dans le public les grilles de salaires sont les même qu’en métropole sauf qu’il y a en plus une prime de 40% pour la vie chère ce qui fait environ 1800€ net pour un manip qui débute.

Un Manip peut-il facilement trouver du travail en Guadeloupe ?

Je pense que le plus dur c’est de trouver du travail depuis la métropole après quand tu es sur place c’est beaucoup plus simple et j’en suis la preuve. Je crois quand même que ça devient difficile de trouver mais ça ne s’applique pas uniquement à la Guadeloupe si j’ai bien compris en métropole les postes commencent à se faire de plus en plus rare. C’est sur que je ne vais pas conseillé à quelqu’un de venir ici sans travail en lui assurant qu’ici il va trouver assez facilement, ça reste difficile quand même. J’ai eu beaucoup de chance !

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps

 

Est-ce que la religion est plus présente qu’en métropole ? Comment cela se voit-il au quotidien ?

La religion est très présente en Guadeloupe plus qu’en métropole c’est sur. La Guadeloupe compte beaucoup de catholiques et de témoins de Jéhovah. Au quotidien dans mon travail ça se manifeste assez peu, par contre les infirmiers sont plus confrontés au problème car les témoins de Jéhovah refuse la transfusion sanguine. Au quotidien je dirais que les gens vont beaucoup à l’église que se soit pour la messe ou même les enterrements et les mariages. Les guadeloupéens attachent une grande importance à la mort. Lorsque qu’une personne décède il y a la veillée autour du corps du défunt où beaucoup de personne font le déplacement même s’ils ne connaissaient qu’indirectement la personne. Lors des mariages et enterrements les gens sont très bien habillés et c’est assez jolie à voir ! Ça se manifeste aussi par la présence de plus de jour férié comme le vendredi saint, le mercredi des cendres, le mardi gras ou encore la mi-carême qui sont des jours fériés/chômés.

Comment est la vie là bas ? la culture ? les spécialités ?

La vie est très agréable ici, il ne fait pas tous les jours un grand soleil mais on ne se plaint pas d’un peu de pluie de temps en temps.
Il est difficile de décrire une culture je crois que la meilleur façon de la découvrir c’est de la vivre. Je ne suis là que depuis un peu moins d’un an donc je ne peux pas dire que je connais non plus toute la culture guadeloupéenne. En tout cas j’essaie de faire un maximum d’activité culturelle comme le carnaval qui est vraiment un beau spectacle. Pour les spécialités j’ai changé un peu mes habitudes alimentaires et je consomme le plus possible des produits locaux, donc forcement beaucoup plus de poissons et plus de légumes comme la patate douce, la christophine ou les bananes plantains et plus de fruit comme les maracudjas (fruit de la passion), les mangues, les noix de cocos et les ananas.
Je me suis mis à faire de la plongée (en bouteille) car les fonds marins sont magnifiques donc je profite d’être ici pour passer les niveaux de plongée. Je me suis m’y aussi à la chasse sous-marine ce qui me permet de manger du poisson frais à moindre coût !

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps

 

Qu’apprécies-tu le plus en Guadeloupe ?

Ce que j’apprécie le plus c’est la diversité des paysages, c’est à dire qu’on peut passer une journée en forêt à faire une randonnée pour aller voir des cascades et le lendemain faire de la plongée avec ses palmes, son masque et son tuba dans le même week-end. Et donc de ce fait j’apprécie aussi c’est d’avoir la possibilité d’aller prendre un bain de mer après une journée de travail, ça c’est le top !

As-tu eu l’occasion d’aller sur les îles aux alentours ?

Oui, bien-sur j’ai pu visiter les îles alentours qui ont chacune leur charme. J’ai pu aller sur l’île des Saintes, sur l’île de Marie-Galante, la Désirade, L’île de la Dominique ou encore Saint-Martin. Il me reste encore des îles à visiter j’en garde un peu pour la suite !

Travailler et visiter la Guadeloupe en même temps

Qu’est-ce qui te manque le plus de métropole ?

Ce qui me manque le plus ce sont mes proches bien sur car quand on fait le choix de vivre aussi loin on sait que l’on s’éloigne inévitablement de nos proches. Maintenant avec internet c’est assez facile de pouvoir se donner des nouvelles et se voir par webcam interposée. Je rentre bientôt en métropole pour deux semaines de vacances et je dois reconnaitre que ça me tarde non pas de retrouver la métropole mais tous mes proches !

Et après quels sont tes projets ?

Pour l’instant je me sens bien ici, au départ j’étais partis pour ne rester qu’un an mais maintenant je ne me fixe plus de date de départ je verrai bien, peut être qu’arrivera un moment où j’aurai envie de voir autre chose. A l’heure actuelle je sais qu’il me reste encore beaucoup à découvrir. Je n’imagine pas encore un retour en métropole peut être après aller sur une autre île mais c’est pour tout de suite…

 

Merci Vincent d’avoir répondu à nos questions et de nous faire voyager à travers tes photos ! Tu nous donnes envie d’évasion et de découverte en allant voir ailleurs… Le tout est de se lancer, tu nous le prouve bien.

7 Commentaires

  1. Léah
    11 novembre 2013
    Répondre

    Très intéressant!
    Etant Guadeloupéenne et actuellement à Bordeaux pour mes études, ça fait du bien de voir ce genre d’interview!
    Il a eu beaucoup de chance c’est bien vrai!
    Bonne continuation!

    ps: Les photos sont splendides

  2. 11 décembre 2013
    Répondre

    Merci pour ces infos très intéressantes.
    Je ne travaille pas du tout dans le domaine de la santé, mais j’imagine que la plupart de ces infos sont valables quel que soit le secteur ?
    Autre question : quelle est la meilleure période de l’année pour venir en Guadeloupe ? J’envisage d’y passer 6 mois, et j’aimerais bien ne pas me tromper 🙂
    A bientôt !

  3. Ah la Guadeloupe … la France exotique !

    Personnellement j’aime bien cette destination, il y a tant à de belles choses à y voir. De notre séjour passé là bas il y a quelques années je me rappelle la forêt tropicale, la Soufrière, les belles plages, le jardin Deshaies et les bons cocktails au rhum !

    Dommage que le coût de la vie soit effectivement plus cher qu’en France métropolitaine car le coût du trajet A/R pour y aller n’est déjà pas négligeable …

  4. Julie
    21 novembre 2014
    Répondre

    Les activités, la nourriture, les paysages…donnent envie de sauter le pas ! Mais comme tu le dis, l’éloignement avec les proches ça ne convient pas à tout le monde… Merci de partager ton expérience en tout cas ! Vis-tu toujours là-bas ?

  5. 21 février 2015
    Répondre

    Je suis étudiante manip, et ça donne très envie de travailler dans un endroit paradisiaque comme celui là !

    Merci pour cet article très enrichissant 🙂

  6. Juliette
    7 mars 2015
    Répondre

    Bonjour,

    Dans le cadre d’une évaluation mon école nous demande, par petit groupe, de présenter un sujet en lien avec la profession infirmière et plus particulièrement notre projet professionnel.
    L’idée étant de s’amuser, nous avons décidé de tourner une vidéo sur le thème “infirmières globe trotteuses”!
    Nous sommes donc à la recherche de témoignages d’IDE étant parties exercer partout dans le monde et qui pourraient nous partager quelques unes de leurs anecdotes marrantes mais réalistes sur le fait d’exercer dans un milieu différent de part sa culture etc. (DOM-TOM, Canada, USA, Australie, Europe, humanitaire…).

    Merci d’avance 😀

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *