Visiter des tunnels de lave à l’ile de la Réunion


C’est une activité plutôt surprenante que nous vous présentons aujourd’hui : visiter des tunnels de lave ! Les nombreuses coulées de l’ile ont rendu cette activité populaire, car comme vous le savez le Piton de la Fournaise de l’ile de la Réunion fait partie des volcans les plus actifs au monde !

Visiter des tunnels de lave à l’ile de la Réunion

Nous prenons la direction Saint-Philippe pour accéder à l’entrée des tunnels de la lave de la grotte gendarme. Pour cette expédition, nous avons choisi d’être accompagnés durant cette visite par Envergure Reunion, un prestataire sérieux composé d’une équipe de guides diplômés d’état.

Nous avons rendez-vous avec Simon notre guide, au point de départ de visite : le puit arabe à Saint-Philippe. Après un rapide briefing sur la balade et des règles de sécurité à adopter, nous nous équipons et nous dirigeons vers le point de départ du sentier.

Cette visite commence par un passage dans une concession privée où pendant 30 minutes nous sommes en contact avec la richesse de la flore réunionnaise : bois de senteur, pied de vanille, Jacquier, goyavier… La chaleur qui règne ici est assez humide et nous rappelle rapidement les températures de Guyane.

Après quelques minutes, nous arrivons au point de départ de la caverne gendarme. Simon nous explique que le nom de cette grotte fut donné par ceux qui l’ont découvert…des gendarmes, tout simplement ! C’est à cet instant que la visite commence, on revêt donc notre casque, les gants et les genouillères prêtés par notre prestataire.

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion
Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion
Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l’ile de la Réunion

Rapidement, nous nous enfonçons dans ce tunnel de lave où il règne une ambiance assez incroyable. Nous sommes dans le noir complet, sans nos lampes frontales il serait impossible de voir quoi que ce soit. Une chose nous frappe : la fraicheur ambiante de la grotte, comparée au 35° de la surface.

Simon nous explique que les tunnels de lave peuvent avoir des dimensions assez variables. Durant une coulée, la surface de la lave se solidifie et la bordure se refroidit pendant qu’au coeur la lave fluide (1100° à 1200°) continue à avancer (parfois à des vitesses allant jusqu’à 40km/h). Quand la coulée cesse d’être alimentée par la lave, ces cavernes se vident complètement pour laisser place à ces tunnels de lave qu’il est possible de visiter à l’ile de la Reunion.


Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Le tunnel de la caverne gendarme est possible à partir de 8 ans, d’ailleurs avec nous, le jour de notre visite nous étions accompagnés par une petite fille de 10 ans qui s’en est très bien sortie. La seule difficulté de la grotte gendarme réside au 2/3 de la visite du tunnel, en effet pour continuer notre progression, il faudra emprunter un passage étroit de quelques centimètres (photo ci-dessous). Mais avec les conseils de notre guide (et en se contorsionnant un peu), c’est une étape franchissable sans grande difficulté.

Pour le reste du périple et pour les très grands comme moi (1m95) il faudra sérieusement vous baisser, voir à certains endroits vous accroupir pour continuer jusqu’au bout du tunnel. Ayant eu des multiples opérations aux ligaments croisés et n’ayant plus la totalité de la flexion de mes genoux, j’ai pu effectuer l’ensemble de la visite sans problème.

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter des tunnels de lave à l'ile de la Réunion

Visiter les tunnels de lave était vraiment une activité que nous voulions faire depuis un petit moment, c’est clairement une activité incontournable à réaliser lors de votre séjour sur l’ile. La prochaine fois, je pense que nous visiterons les tunnels de la lave de la coulée de 2004, visite qui n’était pas possible à cause de l’éruption en cours au Piton de la Fournaise. Cette activité est un agréable moment à passer en famille et c’est surtout une activité atypique qui en permettra d’en savoir un peu plus sur notre volcan et son activité !

Visiter des tunnels de lave à l’ile de la Réunion

  • Nos conseils pour cette activité

    • Prévoyez une bouteille d’eau, il est important de se désaltérer, surtout sur le sentier à la surface
    • Prévoyez un antimoustique, car ils sont assez voraces en surface, mais inexistants dans le tunnel de lave
    • Ne sortez pas votre plus beau pantalon de randonner pour cette visite, les grattons de lave au sol sont assez “incisif”
    • D’ailleurs le short est à bannir, car il faut souvent mettre le genou à terre ou ramper.
    • Avec notre prestataire Envergure Reunion tout est fourni : casque, lampe frontale, genouillères et gants (même l’apéro est fourni à la fin de l’activité).
    • Les pulls ou autre Kway sont inutiles.
    • Il peut être sympa d’amener son appareil photo, mais sachez-le : il n’y a aucune lumière dans les tunnels à part celle de votre frontale. (nos photos sont réalisées avec un reflex plein format qui ouvre à F2.8 et surtout un trépied)
    • Faite cette activité avec un guide, il existe plusieurs ramifications au sein de la grotte gendarme et il est possible de s’y perdre (pour rappel, on ne capte pas sous Terre) !

 

Activité réalisé avec Envergure Reunion

3 Commentaires

  1. 14 mars 2017
    Répondre

    Vous me faites toujours autant rêver vous deux !
    Profitez, faites-nous profiter et rêver au mieux comme vous savez le faire 🙂
    J’espere un jour vous suivre dans votre aventure…

  2. Wahou! C’est extra comme activité mais mon dieu, 40km/h la vitesse de la lave :O C’est malade!
    C’est une bonne précision pour l’appareil photo, c’est vrai que vos photo sont supers mais c’est sûr que sans trépied et appareil adapté ça ne rendrait rien. En tout cas, on garde la référence de côté pour le jour où on viendra à La Réunion.

    • 12 avril 2017
      Répondre

      Merci pour votre commentaire et à bientôt !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *