Visiter São Luís : la capitale de l’état du Maranhão


São Luis est la seule capitale d’État du Brésil qui n’ait pas été fondé par les Portugais et dont le nom soit d’origine française. Après avoir découvert la capitale de l’état de Para : Macapa, après avoir survolé la ville de Bélem à toute vitesse à cause de son insécurité ambiante, nous voici après 2 semaines de roadtrip dans la ville de São Luís la capitale de l’état du Maranhão.

Visiter São Luís : la capitale de l'état du Maranhão

São Luís : la capitale de l’état du Maranhão

Comme dans toutes les grandes villes du Brésil, il est difficile pour nous de bivouaquer à proximité du centre de São Luís. Fidèles à notre décision de dormir aussi chez l’habitant durant ce voyage itinérant, même si nous voyageons à bord d’un van aménagé, nous sommes accueillis dans la famille de João. Dans la vie de tous les jours, João est Anthropologue et enseigne à l’université de São Luís auprès des étudiants de pharmacie, dentaire, médecine et infirmiers. Pouvoir dormir chez lui grâce au couchsufing nous permet d’avoir un pied à terre prés du centre, mais surtout de lui poser des questions pour les besoins de notre projet Care Conception Through the World, auquel il a très gentiment voulu participer.

sao luis-8229

La désastreuse route entre Alcantara et São Luís

Arriver par la route dans la ville de São Luís en sortant de la magnifique ville d’Alcantara fut un calvaire, n’ayons pas peur des mots. La route était défoncée, le danger omniprésent à cause des camions qui s’aventuraient au milieu de la route, des animaux qui traversent, des motos qui roulent n’importe comment. Un trajet interminable ! C’est le genre de détail qu’un GPS ne vous donne pas quand vous préparez votre roadbook et ce n’est non plus pas le genre de surprise qu’une route Française vous apporte… Heureusement, après plusieurs heures de route, le trajet fut meilleur et plus confortable. Il faut croire que le sort souhaite vraiment qu’on achève notre rotule de direction avant de pouvoir la réparer à Natal. Ce qui est impressionnant ici au Brésil, c’est que malgré l’immensité du pays, vous passez souvent dans “des petits bourgs” ou villages. Il est plutôt rare de ne croiser aucune habitation pendant plusieurs kilomètres.

São Luís-8092

São Luís-8101

São Luís-8117

São Luís-8129

São Luís-8132

sao luis-8103

sao luis-8112

Découverte du centre ancien de Sao Luis

Une fois installé chez Joao et avoir garé le Van chez sa belle-mère (en défonçant légèrement le portail en hauteur au passage), nous choisissons de visiter le coeur de la ville de Sao Luis en bus. Le stationnement dans les grandes villes n’étant pas évident, il nous semble toujours plus simple de laisser le van en périphérie et de prendre les transports en commun. Le fonctionnement du bus au Brésil est assez simple (mise à pat parler en Portugais), vous payez l’équivalent de 3 reals dans le bus et vous pouvez faire tous les changements que vous voulez. Même dans le bus, nous constatons que comme ailleurs, ils ne lésinent pas sur le personnel, il y a le chauffeur de bus et un peu plus loin quelqu’un, une guichetière, est la pour encaisser l’argent et vous débloquer le tourniquet. Le chauffeur se concentre donc uniquement sur la route.

São Luís-8147

São Luís-8193

São Luís-8189

São Luís-8188

São Luís-8187

La partie la plus intéressante de Sao luis est le centre ancien qui est d’architecture coloniale et qui ressemble un peu à certaines bâtisses Portugaises. Nous avons découvert une partie de la ville de Sao Luis en parfait état et bien conservé, complètement aux antipodes de ce qui peut se faire dans d’autres grandes villes du Brésil.

Nous avons passé une matinée à naviguer dans ces rues pavées et à explorer les monuments. Un des plus beaux bâtiments est La Cathedrale de Nossa Senhora da Vitoria. Cette grande cathédrale est très lumineuse et vous pouvez assister aux messes qui ont lieu chaque jour avec chants et guitare. Les Brésiliens étant très croyants, la salle est comble à chaque office religieux, mais nous avons quand même pu trouver une petite place pour nous assoir.

Les rues de la ville de Sao Luis sont plutôt propres et d’ailleurs vous croiserez de nombreux agents s’afférents à cette tache (ce qui n’est pas forcément le cas dans toutes les villes du Brésil). Nous sommes, à chaque fois admirative de leur courage, car avec les 32 degrés ils sont souvent habillés intégralement : pantalons, chaussure de sécurité manches longues, chapeau et masque. À leurs places, je serais en train de mourir sur place.

São Luís-8185

São Luís-8183

São Luís-8180

São Luís-8177

São Luís-8175

São Luís-8182

São Luís-8165

São Luís-8163

Vous pouvez vous ballade sans crainte en journée dans cette ville, l’ambiance est bonne et les gens toujours prêts à vous aider. Au coeur de ce centre historique, il y a de nombreux magasins de souvenirs, mais également des agences de voyages qui vous proposent de visiter les alentours à bord de leurs navettes. Sao Luis c’est aussi le point de départ de plusieurs excursions pour aller vers le delta des Amériques (delta de Parnaiba) ou les dunes des Barreirinhas.

Dans ce quartier, vous trouverez aussi un marché couvert qui affiche sur ces étales des spécialités brésiliennes. J’ai été d’ailleurs surprise de voir des bouteilles d’alcool (du même style que les bouteilles bateaux en France) où macèrent des crabes ou des homards entiers (mais comment sont-ils rentrés dans cette bouteille ?). Pour le reste, Florence était assez fatiguée ce jour-là et nous avons donc profité du reste du temps pour faire connaissance avec Joao, discuter avec lui et sa famille et nous reposer un peu du voyage qui ne sont pas des vacances.

São Luís-8160

São Luís-8155

São Luís-8153

São Luís-8152

São Luís-8151

L’incroyable accueil de la famille de João

Nous sommes arrivés chez João en fin de journée, après une longue route épuisante et chaotique. Il nous a ouvert les portes de sa maison souriant et bienveillant accompagné de ces 2 chiens tout aussi joyeux. Normalement, le Van devait stationner dans son jardin, nous nous sommes vite rendu compte qu’avec le système d’entrée à hauteur limitée (comme chez beaucoup de personnes au Brésil, il ya un petit muret à 2 mètres de hauteur). Heureusement, João est plein de ressources et a sa belle mère qui habite au bout de la rue à 2 maisons plus loin. Nous allons à sa rencontre et découvrons une charmante petite femme souriante. Elle a récemment fait un voyage en France et est très heureuse de pouvoir nous aider.

Là encore nous devons jouer de mal d’astuces pour passer le véhicule sous la barre des 2m15 et nous avons d’ailleurs abimé son portail au passage… Nous étions vraiment gênés, mais eux ont gardé le sourire et ont pris les outils en rigolant de la scène. Pendant que ces dames étaient au salon à discuter, les hommes réparaient le portail à la frontale ! Ce séjour chez João commençait bien.

João et sa femme Licya ont une petite fille Elis de 2 ans, elle nous a vite adopté et nous a appelé Tilha et Tilho (tata et tonton), nous étions très flattés de cette marque d’affection. Même si nous ne parlons pas vraiment bien Portugais, il fut facile de courir après elle et de jouer ensemble.

Chaque soir, nous dinions tous ensemble et échangeons sur différents sujets comme la cuisine, les voyages, la politique du pays, les habitudes culturelles du Brésil… Des moments conviviaux de partage. Même au Brésil, on représente l’ile de la Reunion comme il se doit, Florence à pu réaliser tant bien que mal (pas de gimgembre ici ni de saucisse fumée…) un rougail saucisse qu’ils ont adoré! 

São Luís-8250
São Luís-8244

São Luís-8243

sao luis-8240

Le samedi soir, João a invité ces amis proches a se joindre à nous pour passer la soirée ensemble. Autour de la table nous parlons Portugais, Anglais mais aussi quelques mots de Français ! Un vrai bonheur ce melting pot. Chacun avait ramené quelques spécialités. João avait cuisiné des Crêpes de Tapiocas et des lanchonete à base de fromage. De notre côté nous avions cuisiné des rillettes de thon maison avec du fromage acheté sur place. Côté boisson nous sommes bien tombés, car João et son meilleur ami réalisent eux même une bière maison ! Nous avions donc de quoi discuter autour d’un bon verre et d’un bon repas.

En dessert, nous avons sorti notre arme secrète ici au Brésil : des crêpes et du Nutella, sans vouloir nous lancer des fleurs c’était un franc succès ! Même si vous pouvez en trouver dans certains restaurants, il paraît que les nôtres sont différentes et meilleures. Un très bon moment partagé ensemble et c’est vraiment ainsi que nous aimons concevoir notre voyage : autour des rencontres, de la découverte et du partage.

Comme à notre habitude, nous partons en laissant une photo imprimée et un petit mot, le coeur gros comme toujours, car nous ne savons jamais si nous les révérons un jour. En tout cas, ils seront toujours les bienvenus à la maison si l’occasion se présente.

sao luis-8225

São Luís-8219

São Luís-8218

São Luís-8255

 

 

 

2 Commentaires

  1. 19 novembre 2015
    Répondre

    On adore vos reportages, les photos sont vivantes et superbes bravo. On vous lis très souvent.

    On espére peut etre vous recroisez sur les routes.

    bisous

    • 26 novembre 2015
      Répondre

      Ce sera avec grand plaisir ! Gros bisous 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.