Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane


Pour notre premier week-end “carbet bâche” en Guyane, nous partons avec l’ensemble de nos colocs de Cayenne, pour une courte randonnée en direction de la Savane Roche Virginie à 2h de Cayenne, qui nous permettra de voir le lever du soleil sur la canopée.

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Avant de revenir sur cette journée, voyons d’abord ensemble l’équipement indispensable que doit posséder tout bon randonneur en Guyane pour installer son propre carbet bâche.

La définition d’un carbet en Guyane et dans les pays alentours, comme les Antilles et le Suriname, est une hutte sans mur et servant d’abri. Lorsque l’on part en randonnée ici, il est très fréquent de faire son propre carbet à l’aide d’une bâche achetée pour l’occasion pour se protéger des pluies équatoriales.

Les vols vers la Guyane au meilleur prix !

Dans nos Sacs à dos, en plus de notre matériel photo habituel, nous avons donc logé :

  • Des hamacs et leurs moustiquaires (indispensable) de la marque Ticket to the Moon
  • 2 bâches (pour vous protéger de la pluie) 2×3 mètres
  • de la corde d’un bon diamètre (pour fixer les bâches)
  • 3 litres d’eau par personne minimum
  • un réchaud à gaz pour réchauffer son repas
  • une lampe frontale
  • un couteau suisse
  • 2 sacs à viande (même s’il fait très chaud la journée, la nuit est plutôt fraiche en foret)
  • de quoi prendre l’apéro (très important!)
  • le café du matin avec des brioches si possible
  • des saucisses pour le barbecue
  • des lingettes à usage unique pour la petite toilette (une super idée de notre coloc Monique)

Les sacs sont maintenant prêts, c’est donc parti pour 1h45 de route vers le sud de la Guyane direction la ville de Régina.

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

La route pour aller de Cayenne à Régina est plutôt belle, quelques nids de poule, mais rien de bien méchant, surtout quand on voyage à l’arrière d’un mythique et confortable Land Rover. Pour aller à Régina, pensez à prendre votre carte d’identité, car il y a un barrage de La Gendarmerie qui contrôle l’identité de toutes les personnes qui emprunte cette partie de la route. Il y a 2 postes de ce type en Guyane, un à Iracoubo et l’autre près de Régina.

Nous arrivons au PK 122, aucun panneau n’indique quoi que ce soit, mais soyez attentif au PK 122 il y a un chemin de terre sur lequel vous pouvez vous garer. Ne laissez rien dans votre voiture par sécurité. En prêtant l’oeil, vous apercevrez sur la droite un chemin qui part en forêt, c’est le fameux sentier de randonnée qui permet d’accéder à l’inselberg. A priori, 1h30 à 2h de randonnée nous attendent.

INFORMATION

Pour info, un inselberg est un relief (colline ou un petit massif) isolé qui domine significativement une plaine ou un plateau subhorizontal.

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

La forêt s’ouvre sur un discret petit sentier. Il est midi, il fait chaud, très chaud, pas vraiment la meilleure heure pour commencer ce type de randonnée… mais nous voulons arriver assez tôt en début d’après-midi pour pouvoir choisir notre emplacement de carbet tranquillement.

Au départ le sentier est assez plat donc et sans grande difficulté en saison sèche, car les cours d’eau sont presque secs. Sur la dernière partie, nous faisons néanmoins face à une énorme montée. Avec l’humidité et le poids du sac, mon rythme cardiaque augmente rapidement, j’essaye donc de faire souvent des poses pour récupérer et je fais donc ralentir le groupe ! Arrivé enfin tout en haut du monticule, on croise sur notre route des colonies de fourmis. Elles sont tellement nombreuses, qu’elles ont carrément créé à elles seules leur propre petit sentier en forêt. En suivant ces autoroutes à fourmis, on tombe sur 2 énormes fourmilières de terre rouge. Je reste comme une enfant devant ce spectacle où chaque fourmi a l’air d’avoir son rôle : certaines portent des pistils de fleur, d’autres des feuilles, ou encore des morceaux de terre. Il y a aussi ce que j’appelle les Taxis fourmis : les plus grosses fourmis portent des grosses feuilles sur laquelle sont installées plusieurs petites fourmis… étonnant !

Nous sortons de la forêt pour arriver sur une vaste étendue de roches noires. Nous y sommes, c’est le début de l’inselberg de la savane Roche Virgine. Ce rocher est au coeur de la forêt et surplombe le massif pour nous offrir une magnifique vue à 360°. Nous montons au sommet pour y installer le fameux carbet. Une fois en haut, nous avons l’agréable surprise de voir qu’une structure en bois est déjà existante. Cela nous facilitera l’installation de nos hamacs. Mais même avec ça, nous mettrons plus de 2h à installer le campement, de vrais débutants !

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Il est 14h, c’est sous une chaleur de plomb que nous nous lançons dans l’opération “montage des hamacs”. Entre 2 fixations de corde, on s’hydrate… un peu trop d’ailleurs, si bien que notre maigre réserve d’eau fond comme neige au soleil. Yohan part alors avec notre ami Pascal explorer les environ afin de trouver une crique (ou cours d’eau) pour trouver de l’eau (on se croirait un peu à Koh Lanta non ?). Ils reviennent 1h après, bredouilles, la saison séche est passée par là.

Nous finissons par avoir monté nos 7 hamacs côte à côte. Chacun monte dans son hamac en esperant que la structure en bois tienne bon… 1, 2 ,3 4 personnes… jusqu’au septième : super ça tient !  Nous sommes tous suspendu et la structure ne bronche pas. Impecable, on peut donc passer à autre chose !

Certains préparent un feu de camp pendant que les autres jouent au Uno. On se tient neanmoins tous prêt pour voir le couché de soleil tous ensemble. Ici en Guyane, il faut savoir que le soleil se couche entre 18h et 18h30.

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

rando-6473

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

 

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Notre coloc Pascal a eu la bonne idée de préparer un punch pour l’apéro qu’il a porté dans une glacière bien fraiche tout au long de la randonnée. C’est donc autour d’un verre que toute la coloc s’émerveille de ce que la nature Guyannaise à nous offrir de plus beau : un ciel qui s’embrase d’une jolie teinte orangée.

Au loin, en étant attentif et en tendant l’oreille, on entend le cri sourd des singes hurleurs. C’est un véritable spectacle son et lumière qui se produit devant nos yeux.

Nous sommes heureux d’être là, tous ensemble, au coeur de la nature et au rythme de celle-ci. Le soleil se couche et un nouveau spectacle commence : le bal des mille et une étoiles. Comme des gamins, autour du feu de camp, on s’allonge et on observe, chacun essaye de deviner les constellations les plus connues. Il ne nous faut pas longtemps pour voir nos premières étoiles filantes, c’était vraiment une soirée parfaite

A 21h30, nous sommes épuisés de cette vie d’aventurier, nous rejoignons donc tranquillement notre campement. Nos 7 hamacs bien douillets nous attendent ! Nous pénétrons à l’intérieur de nos moustiquaires pour être à l’abri des insectes environnant (et dieu seul sait s’ils sont nombreux !). Quelques minutes plus tard, un bris de craquement de bois se fait entendre. “Vous avez entendu ? Oui, c’est bizarre non ?”. Puis on entend deux grands CRAC successifs. Yo vient de descendre d’un étage ! Cela nous vaut une bonne crise de fou rire. Son hamac était apparent mal fixé, il s’est arrêté à quelques centimètres du sol.

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

La nuit ne me semble pas si fraiche que ça., le sac à viande emporté suffira amplement pour être à l’aise et passer une bonne nuit. Nous décidons de nous lever aux aurores pour assister au levé du jour. Il est 5h30 : debout tout le monde ! Le soleil commence déjà à esquisser les premiers rayons et la chaleur se fait déjà sentir.

Nous sommes tous face à la canopée (étage supérieur de la forêt), silencieux (ou encore endormi), nos appareils photo à la main. Le ciel prend alors une jolie teinte rosée sur une forêt qui garde un voile de brume. Un levé du jour plutôt poétique qui nous réveille en douceur.

Il est 6h30, et si on prenait un café avant de reprendre la route ? Après avoir rangé le campement et ramassé notre poubelle, nous entamons le chemin du retour.

À 10H45 nous sommes arrivé au parking du point de départ, pour notre plus grand bonheur le Land de Jo est équipé d’une réserve d’eau, un vrai bonheur que de pouvoir jouer au t-shirt mouillé pour finir cet excellent week-end. Merci les amis de la coloc d’avoir partagé cette aventure avec nous !

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

Carbet Bâche dans la savane roche Virginie en Guyane

1 Commentaire

  1. Avatar
    14 octobre 2015
    Répondre

    Super ce type de randos, je pense que j’aurais bien aimé faire de la macro là bas 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.