Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud


Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Bien plus qu’un objet de décoration, en Amérique du Sud le hamac est un véritable mode de vie. Que ce soit pour faire la sieste, pour dormir une nuit ou même pour bercer un enfant nous l’avons retrouvé tout au long de notre voyage

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Le hamac, idéal pour faire la sieste partout

Comment parler de l’Amérique Latine sans vous parler du hamac ? C’est un véritable art de vivre que nous avons découvert en premier lieu en Guyane. Là bas, vous ne pourrez pas le louper, il trône sur toutes les terrasses/balcons de ce Département d’outre-mer. Au Brésil, nous l’avons retrouvé à la plage, dans les restaurants, les bars, sur les terrasses, au bord de l’eau, dans les jardins et même sur les bateaux. En faite, en Amérique du Sud, le hamac est l’équivalent de notre traditionnelle chaise longue. Les petits comme les grands l’utilisent tous les jours le temps d’une sieste, mais parfois  aussi pour y passer la nuit. Dans les états les plus chauds, les hamacs ont même remplacé les lits !

Synonyme de bien-être et de détente, ce n’est pas pour rien que les indigènes l’appelaient “le berceau des dieux”. D’une simplicité déconcertante à installer et peu encombrant, nous n’hésitions pas à le sortir à la moindre occasion pour faire une petite sieste dans les plus beaux endroits du Brésil (je vous laisse juger par vous même, photos à l’appui).

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Pour voir plus de photos, suivez-nous sur instagram

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Comment bien choisir son hamac ?

Qu’il soit en coton, en toile de parachute ou même en filet, pour 1 ou 2 personnes, le principe du hamac est toujours le même : un morceau de tissu que l’on peut tendre à chaque extrémité qui permet de dormir ou de se reposer. Alors quelle différence dans tous ces modèles et comment faire son choix ?

L’élément principal à prendre en compte pour choisir son hamac est à mon sens l’utilisation que l’on souhaite en faire :

  • bivouaquer lors de randonnée : prendre en compte son poids et son encombrement. Privilégier les versions en toile de parachute très légères et peu encombrantes.
  • se détendre sur sa terrasse : tout est permis dans ce cas. Vous pouvez vous faire plaisir esthétiquement avec un joli modèle en coton.
  • en forêt : l’important ce n’est pas le hamac, c’est la moustiquaire qui va avec dans ce cas 😉
  • dans l’eau : privilégier des matériaux résistants tel que les filets en nylon

Et après ? une ou deux places ? Personnellement, je trouve que les modèles 2 places offrent l’avantage d’être plus spacieux et c’est parfait si vous souhaitez vous y allonger en diagonale.

Et les accessoires ?

  • Pour fixer votre hamac de la corde peut suffire. Il existe également des systèmes de crochets de fixation.
  • Si vous comptez emmener votre hamac pour bivouaquer, n’oublier d’acheter une moustiquaire qui vous protégera de tous les insectes et vous permettra de passer une bonne nuit. Si vous êtes en zone à risque de Palu je vous conseillerai même d’imprégner votre moustiquaire d’un insecticide antimoustique.

Pour voir plus de photos, suivez-nous sur instagram

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Le hamac pour passer la nuit en carbet

D’origine amérindienne, le carbet est traditionnellement un abri en bois, sans mur, sous lequel vous pouvez vous abriter pour passer la nuit. Il est conçu de telle façon que vous pouvez facilement fixer votre hamac. Nous avons découvert ce mode d’hébergement en Guyane, car là bas tout le monde connait les fameux week-ends carbet. C’est un mode de couchage idéal en forêt, car il vous isole des nombreux insectes ou rampants qu’il peut y avoir au sol : fourmis, matoutous (mygales), serpents, scolopendres et j’en passe. Plutôt rassurant, non ?

On distingue deux types de carbets : les carbets traditionnels (avec le toit en bois) et ce qu’on appelle les carbets bâche où le randonneur utilise une bâche tendue au-dessus du hamac grâce à des cordes pour faire office de toit. Il permet surtout de s’abriter des fortes pluies qu’il peut y avoir en zone tropicale. Nous avons testé ce dernier lors d’un week-end randonnée en forêt Guyanaise où nous étions partis deux jours avec, dans notre sac à dos, notre paquetage pour la nuit. C’est une expérience unique que de dormir au coeur de la forêt avec tous ces bruits d’animaux qui vous entourent.

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Hamac : un véritable mode de vie en Amérique du Sud

Aussi pratique que confortable, vous verrez : l’essayer c’est l’adopter. Durant mes derniers mois de grossesse, j’apprécie particulièrement ce cocon qui me permet à la fois d’être allongé et d’avoir les jambes surélevées. Généralement, sur ma terrasse, il m’accompagne désormais aussi à la plage où je trouve facilement 2 filaos pour l’accrocher. Et vous, quels sont vos meilleurs souvenirs en hamac ?

 

4 Commentaires

  1. A boa e velha rede.

  2. Ben voilà dans ma salle à manger ça serait nikel

  3. 9 mars 2016
    Répondre

    On se laisser bercer avec grand plaisir … et on partage pour la sieste de tous !! 🙂

  4. 31 mai 2016
    Répondre

    En fait, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais je pense que j’ai loupé un paquet d’articles sur votre blog comme celui-ci ! C’est clair que le hamac c’est génial. Pour moins de 10 euros, D4 a sorti le hammock. Super, pratique, pas cher. Que demander de plus ?
    J’en ai acheté un qui me sert de drap de couchage aussi 🙂

    Il y a une boite qui vient de le sortir en version tente via kiss kiss, mais à 149 euros, c’est cher par rapport à ce que ça à l’air d’être.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *